La campagne de Lush contre les lois anti-gays russes

11/02/14 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Weekend

Lush, la marque de cosmétiques "faits main" vient de lancer une campagne contre les lois anti-gays en Russie.

La campagne de Lush contre les lois anti-gays russes

© Statigram

Appelé "Sign of Love", le concept est simple et efficace : un triangle rose et en un slogan "We believe in love for everyone, between everyone" ("Nous croyons en l'amour pour tout le monde, entre tout le monde"). Pour soutenir ce message de tolérance, les clients sont invités à se peindre des triangles roses sur le corps à l'aide d'un rouge à lèvres Lush. Ils peuvent également prendre des photos de leur corps grimé de triangle roses et les télécharger sur Facebook, Twitter ou Instagram avec le hashtag #SignofLove. Cela ne s'arrête pas là. La marque compte rassembler l'ensemble des photos et les envoyer aux ambassades russes du monde entier.

Ci-dessous, la vidéo de la campagne:

Une loi russe controversée

La campagne de la marque britannique éclot en plein dans les Jeux olympiques d'hiver de Sotchi. Et pour cause ! En juin 2013, le président russe Vladimir Poutine a approuvé une loi contre "la propagande de relations sexuelles non traditionnelles devant mineurs". Cela signifie qu'en Russie, un membre de la communauté LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) n'a pas le droit d'afficher son orientation sexuelle. Selon Lush: "Cette loi est archaïque, injuste et ne sert qu'à renforcer les préjudices contre les gays, créant une culture d'hostilité contre les communautés LGBT en Russie. C'est une violation des droits de l'homme et les personnes accusées de propager l'homosexualité sont victimes d'amendes, de peines d'emprisonnement et à une possible expulsion".

Lush, une marque engagée

Après que la cause LGBT se soit immiscée dans notre moteur de recherche (Google), elle s'installe maintenant dans notre salle de bain. Il faut dire que Lush n'en est pas à son premier "coup de gueule". L'entreprise anglaise n'a jamais hésité à se mettre à nu (littéralement), faisant du militantisme une véritable marque de fabrique. Elle a notamment crié haut et fort son opinion concernant la torture des animaux, le gaz de schiste, l'huile de palme ou encore le foie gras.

Qu'on soit pour ou contre le militantisme de nos crèmes de jour, une chose est sûre : les JO de Sotchi n'ont pas fini de faire polémique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires