La Golf VI à l'essai

09/10/08 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Weekend

La Volkswagen Golf VI s'est attelée à perfectionner une Golf V déjà exemplaire.

La Golf VI à l'essai

© SDP

Volkswagen nous présente la sixième édition de sa mythique Golf. Esthétiquement, la rupture avec la précédente génération s'avère plutôt minime. Les plus attentifs remarqueront néanmoins l'apparition d'une nouvelle face avant inspirée de celle du coupé Scirocco et des phares arrière horizontaux style Touareg. Pour le reste, les proportions restent quasiment inchangées. Même constat à l'intérieur. L'ambiance sérieuse, très rangée, qui prédominait à bord de la Golf V est reconduite. L'agencement, la finition et le choix des matériaux restent toutefois au top. Comme la Golf d'une manière générale d'ailleurs. Car si l'on peut lui reprocher son manque d'audace stylistique, difficile de ne pas le reconnaître : la Golf VI s'est attelée à perfectionner une Golf V déjà exemplaire.

La principale avancée est à mettre au profit de l'insonorisation. Grâce à l'ajout d'un film intercalaire dans le pare-brise, de matériaux isolants dans les passages de roue, sur le tablier et l'utilisation d'un nouveau style de joint de porte, l'habitacle de la Golf se montre agréablement silencieux. Dans la même veine, on appréciera le passage à la technologie "common-rail" des moteurs diesel (remplaçant la vibrante et bruyante technique des "injecteurs-pompes"). Le 2.0 l TDI (proposé en 110 et 136 chevaux dès le lancement) y gagne en douceur de fonctionnement tout en restant étonnement sobre (4,5 l/100 km pour la version 110 chevaux). Une variante de 170 chevaux de ce moteur ainsi qu'un nouveau bloc 1.6 l TDI développant 90 ou 105 chevaux seront disponibles ultérieurement.

A noter également que Vokswagen commercialisera, dès le milieu de l'année prochaine, une variante "éco" baptisée BlueMotion qui ne devrait se contenter que de 3,8 l/100km (99 gr de CO2/km) ! Une prouesse, intéressante fiscalement, pour un véhicule de ce gabarit. En essence, Volkswagen propose, dans un premier temps, un 1.4 l de 80 chevaux ainsi qu'un 1.4 l TSI mêlant injection directe et suralimentation de 122 chevaux. Un excellent moteur procurant un agrément de conduite insoupçonnable pour un si petit bloc. Sur la route, la Golf révèle une direction précise, un amortissement efficace (mais ferme) et des commandes agréables.

Fiche technique
Volkswagen Golf 2.0 TDI 136
CYLINDRÉE : 1 968 cc
PUISSANCE : 136 ch à 4 000 tr/min
COUPLE : 320 Nm entre 1 750 et 2 500 tr/min
POIDS : 1 299 kg
VOLUME DE CHARGEMENT : 350 l
0-100 KM/H : 9,3 s
VITESSE MAXI : 209 km/h
CONSOMMATION MOYENNE : 4,9 l
ÉMISSIONS CO2 : 129 g/km
PRIX DE BASE : non communiqué

Points forts
Insonorisation soignée
Motorisations essence et diesel modernes
Equipement disponible complet

Point faible
Evolution esthétique timide

Jean-François Christiaens

En savoir plus sur:

Nos partenaires