La magie du pyjamarama

15/10/12 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Source: Weekend

Attention les yeux ! Le dernier volet de la trilogie en pyjamarama vient de sortir. Embarquez pour une aventure intérieure !

La magie du pyjamarama

Ce dernier volet de la trilogie en pyjamarama est basé sur le même principe visuel que les deux premiers, à savoir l'ombro-cinéma, technique ancienne d'animation donnant l'illusion du mouvement par simple passage d'un rhodoïd à rayures.

Et là, la magie opère, et les pages s'animent. Le héros en pyjama rayé, en hommage au Little Nemo de Windsor McCay, glisse dans le sommeil et décolle vers des aventures, mais cette fois-ci, l'aventure est intérieure: notre petit héros est malade et c'est l'intérieur de son corps qui se met en mouvement et devient un territoire d'exploration et d'hallucinations.

Les précédents opus nous plongeait respectivement dans l'effervescence de la Grosse Pomme et de Lunapark. Héros et lecteur s'en prenait plein les mirettes : New-York, son trafic et son flux, et la fête foraine, ses cascades, ses manèges, ses lumières et son tourbillon.

Ce dernier album est encore une fois enchanteur, et ne manquera pas de mettre des étoiles dans les yeux des enfants (dès 3 ans) qui regarderont celui qui l'anime comme un véritable sorcier des images. A mettre en toutes les mains.

Moi en pyjamarama, de Michaël Leblond et Frédérique Bertrand, éditions du Rouergue.

Et si vous en voulez encore, procurez-vous New-York en Pyjamarama et Lunapark en Pyjamarama, les deux premiers volumes de cette série magique.

A.W.

Nos partenaires