La Mercedes SLK à l'essai

28/03/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Weekend

Légèrement remanié, le roadster SLK de Mercedes arrive dans les concessions.

La Mercedes SLK à l'essai

© SDP

Légèrement remanié, le roadster SLK de Mercedes arrive aujourd'hui dans les concessions. Les changements les plus flagrants concernent l'avant (la calandre est redessinée pour un look encore plus sportif) et l'arrière (un diffuseur d'air fait son apparition sous le bouclier et les feux se font plus sombres). Mais le millésime 2008 apporte également son lot d'améliorations mécaniques. On retrouve ainsi, dorénavant, une direction à démultiplication variable très réussie. Rendant la direction plus ou moins directe en fonction de la vitesse du véhicule, cette option accroît sensiblement l'agrément de conduite du véhicule sur les routes sinueuses.

Egalement améliorées, les différentes motorisations disponibles affichent globalement des performances en hausse, pour une consommation en chute. La version de base SLK 200 Kompressor gagne, par exemple, 21 ch (184 ch) alors que sa consommation moyenne baisse carrément de 1 l/100km (7,7 l). Si ce moteur anime vaillamment le roadster et qu'il sonne agréablement à l'oreille, on évitera, en revanche, d'opter pour la boîte de vitesses automatique à 5 rapports dont la gestion date d'un autre âge. Et pour ressentir des performances plus en adéquation avec les excellentes capacités dynamiques du châssis, on optera plutôt pour les propositions V6 (SLK 280 ou SLK 350). En plus de performances très grisantes, on pourra dans ce cas, disposer de la boîte de vitesses automatique à 7 rapports beaucoup plus convaincante.

Par rapport aux autres roadsters concurrents, la Mercedes SLK possède une botte secrète : l' "Airscarf" : des diffuseurs d'air implantés dans les appuie-tête soufflant de l'air (plus ou moins chaud) directement dans la nuque des occupants. En combinaison avec les sièges chauffants, cette option permet ainsi de rouler cheveux aux vents toute l'année. Le mécanisme du toit rigide escamotable, inchangé, réclame toujours 22 secondes pour se ranger dans la malle arrière. Signalons, enfin, que la SLK 55 AMG, animée par un V8 5.5 l de 360 ch, hérite des mêmes modifications esthétiques que ses soeurs mais reste identique sur le plan technique.

Fiche technique
Mercedes SLK 200 Kompressor
CYLINDRÉE : 1 796 cc
PUISSANCE : 184 ch à 5 000 tr/min
COUPLE : 250 Nm entre 2 800 et 5 000 tr/min
POIDS : 1 390 kg
VOLUME DE CHARGEMENT : 300 l (208 l décapoté)
0-100 KM/H : 7,6 s
VITESSE MAXI : 236 km/h
CONSOMMATION MOYENNE : 7,7 l
EMISSIONS CO2 : 182 gr/km
PRIX DE BASE : 39 688 euros

Points forts
Rigidité de la caisse
Comportement routier exceptionnel
Moteurs agréables

Points faibles
Prix important
Boîte automatique à 5 rapports (sur 200 K) dépassée

Jean-François Christiaens

En savoir plus sur:

Nos partenaires