Le cheesecake façon Manhattan

21/01/14 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Weekend

Parmi mes desserts préférés, le cheesecake se dispute la première place du podium avec le carrot cake. Deux incontournables desserts new-yorkais qui font monter ma cote de taspétittude à son "firmaman". Malheureusement, mes talents pâtissiers sont inexistants...

Le cheesecake façon Manhattan

Parmi mes desserts préférés, le cheesecake se dispute la première place du podium avec le carrot cake. Deux incontournables desserts new-yorkais qui font monter ma cote de taspétittude à son "firmaman".

Malheureusement, mes talents pâtissiers sont inexistants : dans ce domaine, je suis une quiche, ou plutôt une tarte. Tous mes desserts, sans exception, sont soit " trop " (sucré, cuit, gras) soit " pas assez " (sucré, cuit, gras).

Depuis ces humiliations culinaires, j'évite d'empoisonner mes invités avec des desserts home made. Sauf que, lorsque j'ai eu en main le livre de recettes Ma cuisine made in New York (Lonely Planet), j'ai eu cette envie irrésistible de sauter dans mon tablier pour tester la recette du Manhattan cheesecake.

Sac réutilisable en main, je pars à la chasse aux ingrédients : Philadelphia, beurre, crème fraîche, spéculoos, oeufs, vanille liquide, farine, sucre. Baoum. Première désillusion : j'ai pris un kilo rien qu'en faisant les courses. Seconde désillusion : en cours de réalisation (ultra simplissime), je lis la recette jusqu'au bout pour la première fois et découvre avec effroi la dernière phrase " laisser reposer au frigidaire au moins 24 heures ". F***. Volatilisé, le dessert des invités du soir. Et une bombe calorique intacte en prime dans mon frigidaire...

Malgré mes appréhensions (ma soeur est la reine absolue du gâteau au chocolat et ma mère détient la palme de la critique rigolacide), j'apporte ma création au brunch dominical. Dégustation. Silence. Dans la famille " gourmandissime ", le cheesecake fait sensation : " Mortel ", " Une tuerie ", " Je veux ta recette ". Fierté absolue. Depuis, elles m'ont même passé commande, c'est dire...

Ma cuisine made in New York,éd. Lonely Planet / Solar, octobre 2013, 74 p. Prix: 5,49 ¤

En savoir plus sur:

Nos partenaires