Le coup d'Sil de Virginie Hocq: J'ai la baraka les amis !

13/05/11 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Weekend

Tous les 15 jours, l'humoriste Virginie Hocq nous livre sa chronique de petits faits saillants.

Le coup d'Sil de Virginie Hocq: J'ai la baraka les amis !

Vous pouvez toucher ma bosse messeigneurs, JE PORTE BONHEUR ! Ça, c'est à force de faire des voeux à 11 h 11, 22 h 22, 00 h 00..., trouver les trèfles à quatre feuilles dans des prairies ou encore mettre quelques gouttes de champagne derrière les oreilles... Parce que là, j'ai la baraka les amis ! Demain je joue au Lotto...

Tout l'immeuble dans lequel je vis (dans une arrière-cour qui ne comporte que dix appartements) s'est fait fracturer et cambrioler. SAUF LE MIEN ! C'est déjà fou, mais ce n'est pas tout. Je ne suis pas au dernier étage (on aurait pu miser sur la fatigue des cambrioleurs trop chargés...). Mais ce n'est pas tout. Je ne suis pas seule sur ce palier (ma voisine il ne lui reste rien !!!). Mais ce n'est pas tout. J'étais la seule absente (puisque de retour en Belgique). Et ce n'est pas tout. Je suis la seule à avoir noté mon nom sur la porte ! Comme une espèce d'invitation en somme. "Si vous me cherchez, je suis ici". Ça s'est passé très vite m'ont dit les voisins à la fin du week-end. Comme les appartements parisiens sont petits, le dimanche soir par beau temps, l'immeuble est désert et les terrasses bondées. Le problème, c'est que la porte cochère avec le digicode est constamment ouverte, la tentation est donc immense de venir faire un petit tour pour admirer l'architecture. J'ai pas mal de fois croisé des "visiteurs" se reposant sur le petit banc privé (pas public).

Mais ce n'est pas tout ! Je récapitule. Sur dix studios, neuf on été cambriolés, j'étais le seule absente et identifiable... et SURTOUT j'avais laissé mes clés sur la serrure de la porte d'entrée ! Si ça, ce n'est pas avoir la Baraka, c'est que je suis...... CHOU, VIENS ICI !!!

Virginie Hocq

En savoir plus sur:

Nos partenaires