Le coup d'Sil de Virginie Hocq: N'abandonnez pas vos enfants pendant les vacances

01/06/11 à 12:16 - Mise à jour à 12:16

Source: Weekend

Tous les 15 jours, l'humoriste Virginie Hocq nous livre sa chronique de petits faits saillants.

Le coup d'Sil de Virginie Hocq: N'abandonnez pas vos enfants pendant les vacances

Je n'aime pas la mer du Nord... Ça me rend "moule". J'ai l'impression que l'on a rajouté de l'eau autour des buildings. J'avoue que déjà les chansons du grand Jacques me déprimaient un peu, alors là... J'y suis allée dernièrement et j'avais la "vague" impression d'être dans une maison de retraite... Ça doit remonter à mon enfance, j'y allais en colonie et je DÉTESTAIS les colonies. À chaque voyage organisé, il m'arrivait quelque chose... "La mer, le 12 juillet 1983. Ma petite maman, je vais bien, je mange bien et j'ai un bouton derrière l'oreille. Je t'aime. Virginie." "La mer, le 15 juillet 1983. Ma petite maman, je vais bien, je mange bien mais j'ai beaucoup de boutons. Je t'aime. Virginie." "Le 18 juillet 1983, Ma petite maman... J'AI LA VARICELLE et je dois mettre de l'iso-Betadine toute seule. Virginie. PS: viens me chercher, je suis trop triste et ça gratte ! Horreur." Le mono avait rassuré mes parents et, par sécurité et pour éviter la contagion, il m'avait installée dans une chambre pour moi toute seule (le début de mes insomnies, je crois). Mes parents ne m'écrivaient pas (oui, ça fait un peu Cosette) car ils pensaient que ça me donnerait le cafard de recevoir une lettre, alors je passais mon temps à lire celles des copines ou à pleurer en déchiffrant l'écriture de maman sur les cartes pré-adressées à la famille. Je les glissais sous mon oreiller en les serrant dans ma petite main d'adorable petite fille abandonnée (c'est trop ?)... Du coup, je n'envoyais rien et cercle vicieux, tout le monde pensait que je m'amusais trop pour donner de mes nouvelles ! Alors parents, vous savez ce qu'il vous reste à faire... Envoyez leur un mail sur leur iPad ou un sms sur leur iPhone ;-).

Virginie Hocq

En savoir plus sur:

Nos partenaires