Le marché bio de la Tricoterie

08/04/13 à 11:24 - Mise à jour à 11:24

Quand une ancienne usine de fauteuils se transforme en " fabrique de liens ", cela donne La Tricoterie, espace multiculturel flambant frais et nouveau théâtre de rencontres citoyennes, l'endroit a tout pour devenir le nouveau Q.G. des bobos saint-gillois...

Parmi la multitude d'activités proposées : le seul marché bio du quartier. L'inauguration a eu lieu le dimanche 24 mars dernier, jour où Bruxelles se recouvrait de son énième manteau blanc. Pas de quoi me décourager puisque le marché est... couvert.

Mieux encore, les horaires de noceurs. Qui rendent les emplettes accessibles de 10 à 16 heures. J'avoue, je m'attendais à voir des dizaines de producteurs animés devant leurs étals de pains, de fromages voire de vins. Il n'en est rien, le marché est minuscule et la magie opère.

Happée par la douce harmonie des prix écrits à la craie colorée et des légumes imparfaits joliment vrais, je découvre la sélection bio de l'Heureux Nouveau, spécialiste de la livraison à vélo de paniers bio. La différence, c'est qu'ici, on peut choisir soi-même la composition de son panier. Topinambour, carottes rouges, radis noir ? Une recette pour cuisiner ces légumes oubliés est suggérée dans chaque cageot.

Je repars avec celle de la salade au chou chinois, une botte de poireaux, deux avocats, deux pommes et une bouteille de jus pomme-cassis. Total : 13,30 euros. Je ne boude pas mon plaisir et sirote une bionade en famille, l'occasion de croiser Laurence, la propriétaire d'Art Company, en compagnie de son mari. Présentations. Tissage de lien.

En repartant, je fais le crochet chez le boucher marocain. Echange de joviales banalités et de sourires. Puissant la bionade. Vivement l'inauguration des brunchs buffet. Quant à l'idée de proposer des activités pour les enfants (contes, clown, jeux de bois...), elle vaut de l'or.

Valentine Van Gestel

En savoir plus sur:

Nos partenaires