Le mot "fuck" intégré de façon subliminale dans une pub Calvin Klein?

31/03/11 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Weekend

La marque Calvin Klein est encore une fois critiquée pour une de ses publicités dans lequel elle aurait intégré, de façon détournée, le mot "fuck".

Le mot "fuck" intégré de façon subliminale dans une pub Calvin Klein?

© Calvin Klein

La marque Calvin Klein est encore une fois critiquée pour une de ses publicités. Même si la polémique est sujette à discussion, le débat a le don de remettre encore une fois le label US sur le devant de la scène. Selon CBS, le designer aurait inclu dans sa campagne d'image le mot "fuck", un terme tabou et le plus souvent censuré par des "bips" stridents aux States.

Pourtant, quand on y regarde de plus près, on peut se dire que la controverse est un peu tirée par les cheveux. Exlpications. La lettre F serait formée par la petite table à l'arrière du mannequin Lara Stone, sa culotte au centre, formerait pour sa part le U du mot interdit tandis que les lettres du logo CK le finirait.

Alors, doit-on vraiment y voir là un "message subliminal" ? Cette publicité serait sans aucun doute passée inaperçue si le label n'avait pas eu un historique de campagnes censurées assez chargé et amorcé dès les années 80, avec Brooke Shields, qui à 15 ans à peine, interrogeait: "Savez-vous ce qu'il y a entre moi et mon Calvin?" (Réponse: "Rien!") Plus récemment, une pub montrant trois hommes et une femme dans une position suggestive avait heurté l'Australie, certains estimant qu'elle encourageait le viol collectif. LeVifWeekend.be

Et vous, trouvez-vous cette publicité déplacée?

En savoir plus sur:

Nos partenaires