Le premier hôtel Eco et Ego Friendly

16/04/10 à 09:30 - Mise à jour à 09:30

Source: Weekend

Qui penserait que les pays en développement sont toujours à la traîne en matière d'Eco- Responsabilité sera forcé de constater, après lecture de ces quelques lignes, qu'il n'en est rien !

Le premier hôtel Eco et Ego Friendly

Qui penserait que les pays en développement sont toujours à la traîne en matière d'Eco- Responsabilité sera forcé de constater, après lecture de ces quelques lignes, qu'il n'en est rien !


Je suis même plutôt fière de vous présenter le premier hôtel de Buenos Aires qui, en compensant ses émissions de C02, accède à la catégorie " contaminacion cero " (zéro contamination). Plusieurs établissements sont Eco- friendly dans la capitale argentine mais celui dont je vais vous parler ici mérite une place à part.


Situé en plein coeur de la ville, dans ce qu'on appelle ici le microcentro, le Casa Calma Wellness Hôtel représente une belle proposition de Tourisme Responsable. Tout ici a été imaginé pour ne pas " abîmer " la planète ou en tout cas le moins possible : les différents bois utilisés pour la construction et le papier sont certifiés FSC (Forest Stewardship Council), des plantes sont disposées tout autour de l'immeuble comme pour l'envelopper et contribuer ainsi à l'équilibre thermique en faisant une certaine économie d'énergie et aucun type de PVC (véritable poison pour notre écosystème) n'a été incorporé à la structure.


Mais venons-en au fait qui m'anime tout particulièrement : au-delà de son caractère respectueux de notre environnement " extérieur ", l'hôtel se veut respectueux de notre environnement " intérieur " ! En résumé, prendre soin de la planète, c'est bien mais le faire en se chouchoutant soit même, c'est mieux ! Jugez plutôt : chaque chambre, d'un style blanc et lumineux ultra relaxant, propose, outre tous les services d'un hôtel de catégorie, un kit de soin pour le bain et pour le corps (huiles essentielles, boules de bain, kit massage...), j'adore le concept du " Bath Menu " qui consiste à choisir l'heure à laquelle vous souhaitez prendre votre bain et comment. Par exemple, " décontractant et à 18h ", après un bon jogging dans la Réserve écologique derrière le quartier de Puerto Madero (pour rester dans le thème !). Attention toutefois à ne pas en abuser, et oui, respect de la consommation d'eau oblige ! Pour les parties communes, au rez- de- chaussée, après avoir passé le petit salon dédié à la lecture qui fait face à la réception installée devant un mur végétal, j'ai beaucoup apprécié l'Honesty Bar (le bar de l'honnêteté), chacun peut se servir librement, en cas de petite faim ou soif, (tout ici est bio et fait maison), la seule consigne reste de le noter sur la petite plaquette accrochée au mur et portant son numéro de chambre. Le tout sera réglé par chacun au moment de quitter l'hôtel.


Le must : les chambres premium disposent d'un sauna intégré à la salle de bain... plus besoin, après ça de sortir de la chambre me direz-vous ! Dommage Buenos Aires à pourtant tellement à offrir...

Maite Celayeta

En savoir plus sur:

Nos partenaires