Les critiques féminines? De la jalousie...

28/11/11 à 16:28 - Mise à jour à 16:28

Source: Weekend

Tout est une question de pouvoir. En présence de quelqu'un qui les déforce, les femmes ont plus tendance à attaquer sournoisement.

Les critiques féminines? De la jalousie...

© Thinkstock

Une étude de l'université d'Ottawa confirme qu'en présence de femmes jugées "plus sexys", les autres femmes ont des tendances bitchy. Des femmes ont dû donner leur avis sur d'autres femmes, certaines habillées sexy et d'autres de façon plus modeste. Et c'est quand elles jugeaient les premières qu'elles étaient les plus agressives.

L'étude conclut que ce qui n'est pas apprécié est le fait de "donner gratuitement" ce que la majorité refuse, à savoir un accès plus direct à la sexualité.

Mais c'est aussi un joli jeu de pouvoir en action: le fait de ne pas se dévoiler totalement pour une femme (et d'en jouer) peut lui servir et lui donner de la force. Mise en présence d'une autre femme qui lui prend ce pouvoir en allant plus loin, les griffes sortent. Une tendance que l'on repère facilement dans la vie de tous les jours: ce sont plutôt les personnes compétentes, gentilles, intelligentes et jolies qui sont victimes de harcèlement féminin. Elles mettent les "queen bees" (reines mères) en danger, ce qui les rend insupportables.

Alors, de quoi se rassurer si on se retrouve face à une "bitch"? Mieux vaut savoir qu'au fond, non seulement elle est jalouse, mais en plus, elle a peur, très peur que l'on découvre qu'elle est beaucoup moins bien que vous...

VS.

En savoir plus sur:

Nos partenaires