Les hipsters, les burgers mais aussi Burberry et les frères Bouroullec dans le Petit Robert 2015

22/05/14 à 12:15 - Mise à jour à 12:15

Source: Weekend

Les néologismes accueillis dans l'édition 2015 du Petit Robert font partie aussi du monde du lifestyle. Petite sélection.

Les hipsters, les burgers mais aussi Burberry et les frères Bouroullec dans le Petit Robert 2015

© Thinkstock

Suite à la fureur de partager son auto-portrait en masse sur les réseaux sociaux, le selfie est présent dans cette nouvelle édition, tout comme le hipster, ce "jeune urbain qui affiche un style vestimentaire et des goûts à la fois pointus, empreints de second degré et à contrecourant de la culture de masse, reconnaissable à sa casquette, ses grosses lunettes et sa barbe fournie."

Le burger, la burrata, le gianduja et le speck entrent en cuisine

De nouveaux aliments entrent en cuisine comme le burger, anglicisme dérivé de hamburger dont on s'étonne d'ailleurs qu'il ne figure pas déjà dans les pages du dictionnaire, la burrata (fromage frais italien proche de la mozzarella), le gianduja (pâte onctueuse à base de chocolat et de noisettes finement pilées, d'origine italienne), le champignon asiatique parfumé shiitaké, ou encore l'ail des ours, le speck, ce jambon cru légèrement fumé et séché originaire du Tyrol, et les chips de betterave complètent cette liste culinaire. Le cuisinier Pierre Gagnaire rejoint le club des grands chefs du Petit Robert des noms propres (dans lequel figurent déjà Bocuse, Ducasse, Guérard, Robuchon, Senderens...).

Côté design les frères Bouroullec sont acceptés tout comme, dans la sphère fashion, la maison britannique au célèbre tartan Burberry. Deux termes belges, les molières, ces chaussures basses lacées, ou les nominettes, qui désignent une bandelette de tissu fixée sur un vêtement au nom de son propriétaire font aussi leur entrée.

Nos partenaires