Les objets de la demeure normande d'Yves Saint Laurent aux enchères

29/10/09 à 09:41 - Mise à jour à 09:41

Source: Weekend

Une deuxième vente aux enchères de quelque 1200 objets et oeuvres d'art ayant appartenu à YSL et Pierre Bergé est organisée.

Les objets de la demeure normande d'Yves Saint Laurent aux enchères

© Reuters

Quelque 1.200 objets et oeuvres d'art provenant en grande partie de la demeure normande d'Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ainsi que de leurs domiciles parisiens, seront mis aux enchères les 17, 18, 19 et 20 novembre à Paris, a indiqué mardi 27 octobre la maison Christie's, chargée de la vente.

Cette vente devrait rapporter au total entre 3 et 4 millions d'euros, précise la maison d'enchères. L'intégralité du produit de la vente se fera au profit de la recherche sur le virus du sida (VIH) et de la lutte contre cette maladie.

Cet événement n'aura pas du tout l'ampleur de la vente exceptionnelle de la collection YSL/Bergé en février, qui avait rapporté 342,5 millions d'euros pour 733 oeuvres dont des Matisse, Picasso, Mondrian et Léger.

Après le décès du couturier Yves Saint Laurent en juin 2008, son compagnon, l'homme d'affaires Pierre Bergé, a choisi de disperser totalement la collection qu'ils avaient réunie ensemble pendant cinquante ans.

La deuxième vente, qui sera à nouveau menée par Christie's, en association avec la maison de ventes Pierre Bergé et Associés, aura lieu au Théâtre Marigny.

Dessins et tableaux anciens et du XIXème siècle, art moderne, estampes, art contemporain, arts décoratifs du XXème siècle, mobilier et objets d'art, sculptures, céramique, orfèvrerie, livres, bijoux: les oeuvres et objets seront présentés du 12 au 16 novembre chez Christie's France, avenue Matignon, dans le VIIIème arrondissement.

Ils proviennent en grande partie du "Château Gabriel", demeure située à Berneville, près de Deauville. Construite en 1874, elle avait été acquise par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé au début des années 1980.

Des objets du bureau d'Yves Saint Laurent, avenue Marceau, seront également vendus. De même que des objets qui peuplaient le quotidien des deux hommes dans leurs appartements parisiens.

Une gouache de Fernand Léger, "Les travailleurs au repos", est estimée entre 80.000 et 120.000 euros.

Plusieurs lustres seront dispersés parmi lesquels un grand lustre hollandais du XIXème siècle à 34 bras de lumière, évalué entre 50.000 et 70.000 euros. Il y aura aussi les bagages en croco du couturier. Et sa dernière voiture, une Mercedes Benz S 350 L Classe noire modèle 2007, estimée entre 30.000 et 50.000 euros.

Un livre "La collection Yves Saint Laurent-Pierre Bergé" vient de sortir aux éditions Flammarion, en collaboration avec les experts de Christie's. Sous la direction de Christiane de Nicolay-Mazery, il retrace la "vente du siècle" (288 pages, 300 illustrations, 75 euros).

Weekend.be (source AFP)

Nos partenaires