Alsace, la route des vins en 6 étapes

Cernés d'armées de vignes, les villages alsaciens ont le chic pour nous emporter des siècles en arrière. Pour un peu, ils nous feraient croire aux contes de fées. À découvrir en six étapes à l'heure des vendanges.

Alsace, la route des vins en 6 étapes

© Getty Images/iStockphoto

1. Cerclée de coteaux escarpés qui, à l'automne, prennent de jolies teintes dorées et pourpres, Obernai est la star du Bas-Rhin. À visiter : son hôtel de ville Renaissance richement sculpté, le beffroi, la place du Marché et sa superbe halle aux blés, ses fontaines et ses puits fleuris.

Épinglé pour vous par Weekendesk : l'hôtel Les Jardins d'Adalric, une excellente base pour sillonner la région, dégustation et visite de cave incluses.

2. Plus au sud, la petite ville médiévale de Ribeauvillé s'étire tout au long d'une seule rue principale. Qui révèle des surprises à chaque détour. Autrefois, Ribeauvillé protégeait les musiciens d'Alsace regroupés dans une confrérie, qui tenait ses assises le 8 septembre. Cette fête reste l'une des plus anciennes d'Alsace et rassemble plus d'un millier de figurants en costume. Ce jour-là, la fontaine municipale distribue du vin !

Alsace, la route des vins en 6 étapes

3. Depuis les coteaux du grand cru Schoenenbourg, la vue plonge sur l'incontournable village de Riquewihr. Il y a déjà plusieurs siècles, ses bons vins ont permis aux habitants de se faire édifier de splendides demeures. Le petit village est resté tel qu'il était à ses plus riches heures. À visiter de préférence au matin ou en fin de journée pour éviter la foule !

4. Adossé aux Vosges, Kaysersberg est une ancienne ville libre truffée de charme : églises, maisons à pans de bois ou à pignons, un adorable petit pont fortifié sur la rivière Weiss avec une petite chapelle au milieu, un très bel hôtel de ville. C'est dans ce décor presque trop beau pour être vrai que se tient l'un des marchés de Noël les plus réputés de la région. Et qu'est né un certain Albert Schweitzer.

5. À neuf kilomètres de là, Turckheim nous est parvenue quasi intacte du Moyen Âge. Toujours entourée de ses remparts percés de trois portes. Une étape où il faut s'attarder au moins jusqu'à 22 h... C'est à ce moment précis que le " Nachtwächter ", coiffé d'un tricorne, lanterne à la main et portant une hallebarde, quitte le corps de garde et suit un parcours séculaire. Une longue lignée qui remonte à 1540... au moins. Suivi des badauds, il ponctue sa ronde de chansons alsaciennes et d'anecdotes sur la ville.

Alsace, la route des vins en 6 étapes

© Boris Stroujko - Fotolia

6. Huit petits kilomètres plus au sud, voici l'un des plus beaux villages de France : Eguisheim. Ses maisons anciennes s'enroulent pour former une double rangée de remparts. Toits coiffés de nids de cigognes, façades à colombages... une fois de plus, rien ne manque. Cette étape incontournable de la route des vins s'appuie sur les collines bien exposées du Schlossberg, premier grand cru d'Alsace à avoir été délimité. Juste logique car Eguisheim est le berceau du vignoble alsacien, planté par les Romains.

Nos partenaires