Boostez vos repas au quotidien !

Plus que jamais, mieux vivre veut dire mieux manger. C'est-à-dire opter pour des produits aux ingrédients naturels et non traités, fabriqués dans le respect de l'environnement. Mais comment s'y retrouver et choisir les meilleurs produits au sein d'une offre gigantesque ?

Nicolas Decloedt, le chef du restaurant de légumes Hortense & Humus à Ixelles, anime des ateliers de cuisine végétarienne chez Bio-Planet (Colruyt Group Academy). Lui qui fait ce choix tous les jours, quels sont ses critères ?

Boostez vos repas au quotidien !

© KVL

Nicolas Decloedt : " Pour les produits frais, comme les légumes et les fruits, j'opte tout d'abord pour du bio, local et de saison. Bio, parce que ces produits sont cultivés selon un cahier de charges très strict, sans produits toxiques, de façon durable et respectueuse de l'environnement. Local, parce que c'est la meilleure garantie de fraîcheur, puisque le produit n'a pas été transporté pendant des jours. Et de saison, parce que la plante aura bénéficié des meilleures conditions de croissance et produira des fruits et légumes qui auront meilleur goût.

Mais comment savoir si vous achetez des bons fruits et légumes bio bien frais ?

Nicolas : " Le mieux est d'acheter vos produits bio dans un point de vente qui travaille en direct avec des fermiers bio. Vous y trouverez une grande variété de produits, tous de saison. Choisissez un magasin où il y a beaucoup de passage, et qui se réapprovisionne tous les jours en produits frais, locaux et de qualité. "

Où trouver les bonnes infos pour choisir les meilleurs produits, en tant que consommateur ?

Nicolas : " S'informer demande du temps. Mais quoi que vous achetiez, regardez toujours la liste des ingrédients. Vous remarquerez que celle des produits provenant d'un magasin bio est toujours beaucoup plus courte que celle des produits d'un supermarché classique. "

Partager

Ce qui a été mieux cultivé a meilleur goût et est meilleur pour le corps

Prenez les cubes de bouillon. Lesquels choisir ?

Nicolas : " Quand j'achète des cubes de bouillon et des bouillons, je prends toujours la version bio, car elle a été produite dans le respect de l'environnement, mais aussi parce qu'elle ne contient pas d'exhausteurs de goût artificiels ni de conservateurs. En comparaison avec les cubes de bouillon des marques connues, la version bio contient aussi beaucoup moins de sel. Et il y a plus de légumes dans la variante bio. "

On ne compte plus les variétés de pain. Lequel a votre préférence ?

Nicolas : " Le pain au levain bio à base de variétés anciennes de blé, parce que le levain est un mode de levée peu rapide et que les procédés lents génèrent plus de goût. De plus, les céréales provenant de l'agriculture bio sont plus riches en nutriments que les céréales industrielles, cultivées avec des engrais chimiques.

La même chose vaut pour les céréales du petit-déjeuner et le granola. Tout ce qui a été mieux cultivé a meilleur goût et est meilleur pour le corps. "

Quel sucre employez-vous ?

Nicolas : " J'utilise le moins de sucre possible, et quand j'en mets, c'est toujours du sucre non raffiné, car il contient plus d'éléments nutritifs. Pareil pour la farine, le riz... et le sel. Je n'emploie que du sel de Guérande non raffiné. "

Opter pour la viande bio fait-il une différence ?

Nicolas : " Oui, car dans l'élevage bio, on nourrit les animaux convenablement, sans produits toxiques, antibiotiques ou hormones ajoutées. Et les animaux sont mieux traités. "

Partager

Que votre alimentation soit votre médicament. Je n'ai rien inventé, Hippocrate le disait déjà

Que pensez-vous des soi-disant super foods ?

Nicolas : " Je crois bien plus dans une alimentation basée sur des produits frais que dans les super aliments, qui sont généralement des produits exotiques dont on ne connait pas la provenance. Vous savez, ce qui pousse dans votre jardin ou celui du voisin, bien cultivé, sans produits toxiques, même si ce n'est pas officiellement du bio, voilà le véritable super food. Que votre alimentation soit votre médicament. Je n'ai rien inventé, Hippocrate le disait déjà. "

Trouvez-vous justifié de payer plus cher pour des produits bio ?

Nicolas : " Le problème n'est pas que l'alimentation bio soit plus chère, le problème est que l'alimentation industrielle est trop bon marché. "Wil je meer lezen over biologische voeding?

Envie de lire les autres articles de ce dossier? Découvrez-les ici.

Nos partenaires