Où souscrire une assurance hospitalisation ?

Une assurance hospitalisation vous garantit, à vous et aux membres de votre famille, une hospitalisation sans soucis financiers. Vous pouvez la souscrire auprès d'un assureur privé ou de votre mutualité. La couverture n'est toutefois pas similaire dans les deux cas.

Où souscrire une assurance hospitalisation ?

Une assurance hospitalisation couvre les frais liés à une hospitalisation ou une maladie grave. Vous pouvez souscrire une police auprès d'un assureur privé mais vous pouvez aussi vous adresser à votre mutualité. L'assureur et la mutualité doivent évidemment répondre à des conditions légales mais il y a d'importantes différences au niveau des garanties, des services complémentaires, des primes et des exclusions prévues dans le contrat. Il convient donc de bien analyser la situation. Voici quelques points importants à tenir à l'oeil.

Une assurance hospitalisation conclue auprès de la mutualité est peut-être moins coûteuse qu'une police souscrite chez un assureur. Les clients des mutualités sont souvent confrontés à des 'sauts de primes' tandis que les assureurs privés calculent généralement la prime en tenant compte de votre âge et de votre état de santé au moment de la signature du contrat.

Autres garanties

Une mutualité rembourse les tarifs légaux pour des chambres à deux lits ou plus, et ne couvre généralement pas les suppléments pour un séjour dans une chambre individuelle, plus coûteuse. Les suppléments d'honoraires facturés par les médecins dans le cas d'une chambre individuelle ne sont pas toujours remboursés non plus. En principe, une assurance hospitalisation souscrite auprès d'un assureur privé couvre ces extras. Les frais de soins, médicaments et prothèses, qui ne sont pas remboursés par l'assurance maladie légale, sont prévus dans la police d'un assureur privé.

Partager

Une mutuelle prévoit généralement un délai d'attente, un assureur privé ne le fait pas.

Dans le cas d'un assureur privé, il n'y a généralement pas de délai d'attente. Dès l'acceptation médicale, vous êtes couvert. Sachez toutefois que les frais liés à un accouchement ne sont pas remboursés si vous êtes déjà enceinte au moment où vous souscrivez votre assurance. Avec les mutualités, vous devez le plus souvent passer par un délai d'attente de quelques mois avant d'être vraiment assuré. Si vous tombez malade ou si vous êtes victime d'un accident durant cette période, vous avez un problème.

Avancer la facture

Bon à savoir également... Le système du tiers payant, par lequel l'assureur paie directement la facture à l'hôpital, n'est pas toujours proposé par les mutualités. Vous devez donc avancer le montant total des frais d'hospitalisation. De même, des services complémentaires comme la garde d'enfants et le ménage à domicile pendant le séjour à l'hôpital ne figurent généralement pas dans la police hospitalisation des mutualités. Et le remboursement des soins ambulatoires avant et après l'hospitalisation est souvent plus limité que dans le cas d'une police souscrite auprès d'un assureur privé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires