Quand l'artisanat rencontre la technologie

À première vue, la Gear 3 est une montre suisse traditionnelle comme une autre. Jusqu'à ce qu'on tourne sa roue pour appeler le patron ou pour payer la note du supermarché. Samsung s'est associé à l'horloger Yvan Arpa et à l'artiste Arik Levy pour explorer les limites d'une montre intemporelle. Le résultat est une smartwatch qui marie tradition, technologie moderne et art. Double interview.

Quand l'artisanat rencontre la technologie

Vous, Yvan Arpa, horloger traditionnel, vous contribuez à présent au lancement d'une smartwatch. Comment arrivez-vous à concilier ces approches différentes ?

Le but était de développer une montre intelligente suivant les règles de l'art de l'horlogerie traditionnelle. Question d'intéresser à la fois les amateurs de high-tech et les amoureux des montres analogiques. Il fallait que cette smartwatch offre l'apparence et le ressenti d'une vraie montre.

Yvan Arpa

Yvan Arpa

Comment faites-vous pour y arriver ?

J'ai dessiné une montre intemporelle conçue jusque dans les moindres détails comme les montres suisses "classiques" que je conçois habituellement. Pour la forme, je me suis basé sur les montres de plongée. J'ai développé deux modèles pour donner le choix aux amateurs de montres : la Frontier, une montre robuste qui peut faire front aux éléments naturels, et la Classic, une montre numérique de luxe. L'une pour affronter la nature sauvage et l'autre à porter au bureau. (il rit)

Quand l'artisanat rencontre la technologie

En quoi avez-vous changé votre approche par rapport à la conception d'une montre traditionnelle ?

Cette montre est un accessoire qui correspond au style de vie contemporain de celui qui la porte. Et c'est beaucoup plus important que de concevoir un produit qui soit juste beau. Elle lui facilite la vie. J'ai veillé seulement à ce que l'esthétique soit raffinée et solide, comme on peut attendre d'une montre suisse traditionnelle, en respectant notamment les lignes traditionnelles et en utilisant des matériaux de qualité comme l'acier inoxydable et le verre inrayable. J'ai aussi tenu compte des fonctionnalités d'une smartwatch. La roue de cette montre a une fonction numérique. J'ai veillé à ce qu'il soit facile, même avec des gants de ski, de naviguer entre les applis et les messages.

Arik Levy

Arik Levy

Arik Levy, comment décririez-vous cette montre ?

Pour moi, c'est une pièce d'art fonctionnel. (il rit)

Vous êtes artiste et designer industriel, quel a été votre rôle ?

Mon rôle a été d'allier l'art et la technologie. Ce que j'ai fait exactement, c'est concevoir un bracelet et un "visage" pour le cadran. Le défi était de rester fidèle à mon propre style tout en créant quelque chose de neuf qui s'accorde avec cette montre unique. Je l'ai fait en traduisant quatre de mes designs vers le cadran numérique et en veillant à ce que l'énergie, la profondeur et la vitesse changent constamment, comme le rythme de notre propre vie. Les porteurs de la montre l'adaptent eux-mêmes et perçoivent ainsi mes designs de leur propre façon. C'est la première montre qui s'adapte à la personne que l'on est. À mon sens, c'est une véritable révolution !

Tous les avantages de la nouvelle Gear S3 en images

Envie d'en savoir plus ? Découvrez des histoires inspirantes sur la technologie et l'innovation sur www.samsung.com/be_fr/discover

WeekendInformation Services

Nos partenaires