Bien vu

11/10/17 à 21:00 - Mise à jour à 13/10/17 à 13:03
Du Le Vif Weekend du 13/10/17

Enfant, il croyait dur comme fer qu'il était invisible. L'acteur, qui est en ce moment sur les planches, à Paris, pour Ramsès II et bientôt au cinéma, dans le film de la Belge Nawell Madani, a fini par exister sur la scène, l'écran et même dans la vraie vie. La preuve, nous l'avons rencontré.

Il a longtemps joué les types qu'on croise et qu'on ne regarde pas. Un employé des postes, un père jésuite, un pharmacien, un flic, souvent un flic d'ailleurs. La paupière lourde et l'oeil perçant, le physique dépressif, on appelle ça la tête de l'emploi. Il a dû attendre la quarantaine pour se faire un nom et un visage. Aujourd'hui, François Berléand, 65 ans, signe des autographes et tient le haut de l'affiche. Une revanche pour celui qui, enfant, se pensait invisible et croyait fermement que les miroirs ne lui renvoyaient pas son image mais celle d'un inconnu.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires