Comme un garçon

31/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 29/01/18 à 16:00
Du Le Vif Weekend du 01/02/18

Que des vêtements masculins franchissent la frontière des genres n'est pas neuf : en revoyant les proportions du smoking, de la saharienne ou du caban pour les intégrer au vestiaire féminin, Yves Saint Laurent a joliment prouvé les limites d'une stricte bipolarité. Et avant lui Coco Chanel, qui s'était notamment réapproprié la marinière ou le pantalon. Même Elsa Schiaparelli ou Charles Frederick Worth n'étaient pas pour dédaigner les détails de l'autre bord, façon sweater orné d'une cravate pour la première ou brandebourgs inspirés de l'uniform...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires