Doigts de fée

30/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 29/05/18 à 15:46
Du Le Vif Weekend du 31/05/18

L'auteur et illustrateur français a écrit et publié, depuis son premier ouvrage à l'âge de 19 ans, un grand nombre de livres traduits à travers le monde. Il participe aujourd'hui au projet Rediscover en revisitant la couverture du manga The Promised Neverland. Ce qu'il faut savoir de ce magicien du trait.

Il a réalisé son rêve de gosse

Aussi longtemps que Benjamin Lacombe s'en souvienne, il a posé sur le papier ses univers imaginaires. " J'ai toujours voulu raconter des histoires et à partir du moment où j'ai su que je pouvais en faire mon métier, c'est devenu une voie directe, se réjouit-il. Tout le monde dessine, mais une fois que les enfants grandissent, il n'y en a plus qu'un ou deux qui continuent. Je faisais partie de ceux-là. " Sa passion, il la concrétisera professionnellement en 2006, lorsque plusieurs éditeurs, présents à la défense de son travail de fin d'année à l'Ecole nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris, montreront un intérêt pour son ouvrage Cerise Griotte, finalement paru aux éditions Seuil Jeunesse la même année. Depuis, il vit dans ce monde onirique qui lui ressemble, s'inspirant de la photographie, du cinéma et des primitifs flamands, mais aussi de Walt Disney, Tim Burton ou encore Léonard de Vinci, qu'il a découvert à trav...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires