L'HOMME DE TERRAIN

24/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 22/01/18 à 11:06
Du Le Vif Weekend du 25/01/18

Reporter de guerre depuis trente ans, le Belge a lancé les projets Imagine Mossoul et Imagine Home pour venir en aide aux musiciens de là-bas et aux réfugiés d'ici. Parce que sous les bombes, c'est la musique qui le sauve.

"Près de Mossoul, les grandes fumées des puits de pétrole en feu étaient une image de l'enfer... Par miracle, j'avais une connexion et j'ai pu écouter Mozart. La musique, c'est ça : un soulagement les soirs où je suis à la guerre. " Ne se limitant pas à une parenthèse dans le noir, cette mélodie raconte bien ce qui mène Rudi Vranckx sur ces terrains en sang. L'homme ne se résout pas à " seulement aller au front ", il veut voir plus loin : les bouquinistes de Bagdad, les cerfs-volants de Kaboul, l'académie de musique de Mossoul... " On y trouve l'atmosphère d'un monde tel qu'il pouvait être sans conflit. En Irak, les musiciens avaient dissimulé des instruments alors que Daech utilisait les cordes pour faire des bombes. Dans tous les conflits, la culture est attaquée, mais il y a toujours des personnes qui tentent de la sauver. A Tombouctou, des ma...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires