La vida Léo

08/06/17 à 09:02 - Mise à jour à 09/06/17 à 09:10
Du LeVif Weekend du 09/06/17

Ses vêtements sont aujourd'hui vendus à New York, Los Angeles, Londres ou Tokyo. Elle les dessine comme on raconte une histoire, la créatrice ne peut pas s'en empêcher. Il était une fois Léo.

Son présent

Elle a 30 ans et l'envie impérieuse de " faire des vêtements pour elle ". Si on la détaille des pieds à la tête, cela ressemble à une jeune femme qui aurait été ado fin des années 90, n'aurait pas renoncé à ses premières amours canailles et aurait acquis une maturité faite de légèreté. Ne pas oublier d'ajouter au descriptif une classe folle. Elle porte aujourd'hui un pantalon de training rose vraiment fait pour elle, un pull-over noir à col roulé qui enserre délicatement ses épaules fines et, vissée sur la tête, une casquette qui cache mal ses yeux bleus, sa peau diaphane. Si elle donne rendez-vous dans un bar bruxellois, code postal 1190, c'est parce que son studio, c'est son chez-elle et que le reste de son équipe y bosse, soit Joëlle, " mon alter ego, ma meilleure amie ", venue de la maison Chloé et présente dès les débuts de l'aventure, et Matthias, son compagnon, son Pierre Bergé, " mais avec moins d'argent que l...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires