Architecture: les leçons du Japon

05/10/17 à 10:00 - Mise à jour à 10:21
Du LeVif Weekend Black du 29/09/17

Shigeru Ban, Toyo Ito, l'agence Sanaa... Les concepteurs nippons ont la cote en Europe et font naître une nouvelle typologie de bâtiments, tout en légèreté et en transparence. Les raisons d'un succès, exemples à l'appui.

Il avait tout juste 24 ans, faisait de la boxe en tant que pro et découvrait l'architecture en autodidacte, s'imprégnant du Modernisme européen sur le tas, dans des livres achetés chez les bouquinistes. Le rêve de Tadao Ando était de gagner la France pour rencontrer son héros, Le Corbusier. Rassemblant l'argent remporté sur le ring, il embarqua sur un bateau à Yokohama, direction Pékin, puis dans le Transsibérien pour atteindre Paris.... Il arriva à bon port, tout juste quelques jours après la mort du maître. On était alors en 1965. Trente ans plus tard, Ando décrochait le Pritzker Prize, récompense ultime en matière d'art de bâtir, et séduisait la terre entière avec ses créations en béton, épurées à l'extrême.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires