Une ville écologique en Sibérie

23/12/10 à 12:11 - Mise à jour à 12:11

Source: Weekend

Le Vésuve, le Stromboli ou plus récemment l'imprononçable Eyjafjöll sont quelques volcans qui suscitent l'inquiétude. Mais c'est un tout autre style de cratère qui pose problème aujourd'hui dans le monde. C'est le cas du cratère laissé à la fin de l'exploitation de la mine de diamants Mirniy, en Sibérie orientale. Le trou creusé dans le sol est de 550 mètres de profondeur et d'un diamètre de deux kilomètres.

Une ville écologique en Sibérie

© Ab-Elis Ltd

Le Vésuve, le Stromboli ou plus récemment l'imprononçable Eyjafjöll sont quelques volcans qui suscitent l'inquiétude. Mais c'est un tout autre style de cratère qui pose problème aujourd'hui dans le monde. C'est le cas du cratère laissé à la fin de l'exploitation de la mine de diamants Mirniy, en Sibérie orientale. Le trou creusé dans le sol est de 550 mètres de profondeur et d'un diamètre de deux kilomètres.

Pour réhabiliter ce genre d'endroits de la planète, le studio d'architectes AB-Elis Ltd a pour projet la construction d'une ville entièrement écologique, baptisée en toute simplicité Eco-City. Le bâtiment épouserait la forme du cratère et ne laisserait visible qu'un dôme en verre. Utilisant pour seule énergie, celle provenant de panneaux photovoltaïques, elle deviendrait une ville totalement écologique. Le projet prévoit 100 000 habitations au milieu de nombreuses zones vertes, une forêt, des fermes et des lieux récréatifs.

Ce projet en total accord avec la nature se veut être également une nouvelle attraction touristique. En effet, la ville écologique aurait besoin d'un arrivage régulier en touristes pour exister, car ce n'est pas pour la population locale actuelle de 37 000 habitants que le projet risque de se concrétiser.

Nicolas Fontaine

En savoir plus sur:

Nos partenaires