IKEA: Soyons sérieux !

14/05/12 à 16:23 - Mise à jour à 16:23

Source: Weekend

Tous les trois ans, Ikea présente sa nouvelle collection PS, sorte de post-scriptum à l'air du temps. L'édition 2012 présentée lors du dernier Salon du meuble de Milan se veut solidement ancrée dans le quotidien. Son credo ? Tous les produits industriels ne sont pas forcément mauvais !

IKEA: Soyons sérieux !

© IKEA

Cette 7e collection PS aligne au total quelque 46 nouveaux produits dessinés par 19 créateurs. À première vue, l'édition 2012 n'a ni le panache ni la fantaisie de la 2009. On se souvient des panneaux patchwork artisanaux aux motifs chèvre, renard et lapin d'Hella Jongerius, des lampes sur pied articulé et tête orientable Svarka ou encore des suspensions géantes Maskros évoquant les aigrettes de pissenlit. Sa philosophie est toutefois complètement différente, martèle Peter Klinkert : " elle prend pratiquement le contre-pied de la précédente. Les modèles lancés en 2009 étaient le reflet de leur époque, évoquant l'artisanat, le travail manuel, le bio, des objets porteurs d'une histoire... L'industriel, qui peut pourtant aussi jouer la carte du durable, était complètement mis à l'écart. Or si tout le monde ne voulait que du fait main, on arriverait rapidement à un échec car cela exige trop de temps, trop d'argent, trop d'énergie. Démocratiser les ustensiles et le mobilier passe inévitablement par l'industrialisation, les modernistes l'avaient déjà compris. Nous devons donc aujourd'hui le démontrer : tous les produits industriels ne sont pas forcément mauvais ! C'est dans cet esprit que nous proposons des pièces qui sont toutes fabriquées en usine, même les tapis. Les couleurs vives sont également un choix assumé : qui dit durable ne dit pas forcément insipide ! "

Dans un vrai décor

Exceptionnellement, la nouvelle collection PS n'a toutefois pas été photographiée dans les studios où sont réalisées les photos qui illustrent les catalogues, mais dans six logements suédois bien réels. Les modèles sont donc présentés entre le mobilier et bibelots des habitants plutôt que dans un décor 100 % Ikea, comme c'est habituellement le cas dans les catalogues et sur les sites Web du groupe. " Nous ne fabriquons pas des oeuvres d'art destinées à finir dans un musée ou une galerie, épingle Peter Klinkert. Nous voulons produire des objets utiles, qui tiennent la route. " Le géant du meuble a également dédié un site Internet à la gamme PS 2012. Les clients peuvent y charger des photos des pièces qu'ils ont acquises, disposées chez eux, pour les partager avec d'autres visiteurs en ligne et les inspirer. " Je suis impatient de voir le résultat, car ce n'est qu'ainsi que notre manière de travailler trouvera sa véritable confirmation ", conclut le chef de projet.

Leen Creve

www.ikeapsathome.com


En savoir plus sur:

Nos partenaires