La sculpture de Charles Kaisin incendiée

09/02/10 à 14:08 - Mise à jour à 14:08

Source: Weekend

Onze des douze "arbres" formant la sculpture en cageots de bois installée place Poelaert par le designer Charles Kaisin ont volontairement été incendiés dans la nuit de dimanche à lundi.

La sculpture de Charles Kaisin incendiée

© capture d'écran youtube

Onze des douze "arbres" formant la sculpture en cageots de bois installée place Poelaert à Bruxelles par le designer Charles Kaisin ont volontairement été incendiés dans la nuit de dimanche à lundi. Les troncs des "arbres" ont été fortement endommagés. Les branches ont en revanche pu, en partie, être préservées.

L' oeuvre d'art avait été installée le 14 janvier dernier par Charles Kaisin devant le Palais de Justice bruxellois. La sculpture devait restée exposée jusqu'au 8 février. Ensuite, l'installation devait prendre la route de Milan où elle aurait dû être exposée à partir du 9 avril au centre d'exposition "Assab One". Il n'en sera rien.

Une oeuvre éco-responsable

Ce projet était le fruit d'une collaboration entre Charles Kaisin, architecte et designer bruxellois de renommée internationale, "Pur Projet", organisme visant à favoriser les méthodes agricoles durables, et la marque de parfum Hugo Boss. Pour chaque flacon "Hugo Element" et "Hugo Man" édition spéciale produit, un arbre a été planté dans la forêt amazonienne au Pérou.

Charles Kaisin avait utilisé 5000 cagettes en bois ayant servi au transport de fruits dans les marchés pour ériger les 12 arbres exposés. "La structure de chaque arbre est unique. L'emploi des caisses est une sorte de mise en abîme: on refait un arbre avec des caisses en bois qui sont recyclées et recyclables. C'est l'idée de mettre en avant le cycle de vie des objets. De plus, j'ai toujours aimé les marchés. J'aime aussi l'idée de valoriser ce creux que constitue cette période après les fêtes", avait expliqué Charles Kaisin, lors de l'inauguration de la sculpture.

Ca.L , avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires