Monoprix s'offre un relooking pop art

29/12/10 à 15:05 - Mise à jour à 15:05

Source: Weekend

L'enseigne française a revisité les packagings de ses produits pour charmer sa clientèle. Une réussite?

Monoprix s'offre un relooking pop art

© dr

L'enseigne française a revisité les packagings de ses produits pour charmer sa clientèle. Une réussite?
Depuis quelques semaines, le beurre, les carottes et les gels douche de la marque Monoprix ont changé de look. Typographie et packagings ont été revus et corrigés à coup de lettres capitales et de grosses bandes de couleur. Vaguement pop art. Une petite phrase -drôle ou non- accompagne les emballages: "l'eau plate est montagneuse" d'après le pack de bouteilles, tandis que sur celui des asperges, on lit "la taille compte...". Les citadins attentifs l'auront déjà relevé via une impressionnante campagne d'affichage et une Une de Libé customisée façon Monop' pour l'occasion.

Se débarrassant d'un design perçu comme trop moche, trop effacé, la gamme Monoprix sort donc la grosse artillerie marketing pour séduire toute la clientèle bobo-aisée de l'enseigne. D'ici fin 2011, 2000 produits seront "revampés" avant de rejoindre les rayons des 300 magasins de France.

"Un peu d'art dans le packaging"
A l'origine de la métamorphose, l'agence Havas City, soit une trentaine de personnes, et de multiples collaborateurs, comme Cléo Charuet, graphiste. Rémi Babinet, directeur général d'Havas, vante l'originalité assumée du packaging d'une aussi large panoplie de produits de consommation courante. "Nous avons mis un peu d'art dans le packaging", commente-t-il, réjoui. "Quand à la petite phrase qui accompagne les différents emballages, nous en avons eu l'idée en constatant que dans les rayons, on ne peut pas converser avec un vendeur comme au marché. Alors nous attribuons une parole, un trait d'esprit à un objet. Ma préférée? Celle de la boîte de tomates: "Nous, quand on s'ennuie, on pêle des tomates".

Mais est-ce censé faire (sou)rire le consommateur? Et l'hypnotiser jusqu'au libérateur achat? "Non, on veut juste que le client remarque l'initiative. "Tiens, un commerçant qui fait ça, c'est bien". Il n'est pas obligé de rire tout de suite."

Non, mais le buzz est garanti. D'autant qu'Havas City s'amuse à filmer les réactions des consommateurs et à poser des boîtes de conserve géantes dans les rues. Génial...ou pas? Au fait, précisons-le, le contenu des produits Monoprix, ne change pas, lui. Et leurs prix raisonnables au regard des rivaux dans le même rayon, non plus.

LeVifWeekend.be, avec Anne-Laure Pham de Lexpress.fr Styles

En savoir plus sur:

Nos partenaires