Knoll: 20 ans de meubles tressés

17/09/09 à 14:00 - Mise à jour à 13:59

Source: Weekend

Il y a deux décennies, l'architecte Frank Gehry signait pour Knoll une sculpturale collection de meubles en bois d'érable tressé. A redécouvrir.

Knoll: 20 ans de meubles tressés

Il y a deux décennies, l'architecte Frank Gehry signait pour Knoll une sculpturale collection de meubles en bois d'érable tressé. A redécouvrir.

Il aura fallu deux ans de réflexion à l'illustre architecte américain Frank Gehry pour répondre à l'invitation de Knoll. Pour lui, "toute démarche artistique est mise en oeuvre par un processus intuitif. La difficulté est de faire confiance à cette intuition". Une fois libéré, le maître de l'équerre, on le sait, ne connaît plus de limites. Les volutes en acier du musée Guggenheim de Bilbao et les contorsions du Walt Disney Concert Hall, à Los Angeles, en sont les meilleurs témoignages.

En 1989, tordant le cou à la technique pour s'en affranchir, l'homme parvient, au terme de longs mois de recherche et plus de cent prototypes, à obtenir la "forme-sculpture" qu'il projetait. Optant pour le bois arqué, il met au point, à l'aide d'un entrelacs de rubans d'érable, une collection de meubles sans cadre. Le résultat : des objets d'une légèreté rare, inspirés des techniques de la vannerie, à travers lesquels on retrouve le style très "couture" de l'architecte, qui planche actuellement sur la future Fondation Louis-Vuitton, annoncée pour 2010 au bois de Boulogne.

Innovation écologique

Vingt ans après sa naissance, sa collection baptisée Bentwood, dont la pièce majeure, le célèbre fauteuil Cross Check, fait référence à la passion de Gehry pour le hockey sur glace, n'a pas pris une ride. A nouveau disponible sur commande, elle met toujours en scène cet incroyable travail de torsion qui reste, à ce jour, inégalé. En choisissant de réaliser chaque ruban à partir de bois d'érable provenant des forêts protégées des Indiens Menominee, dans le Wisconsin (où les méthodes de déforestation sont contrôlées et chaque arbre coupé remplacé), Gehry réconciliait, dès 1989, ambition créative et respect de l'environnement. Une démarche pionnière qui tombe aujourd'hui sous le sens.

Marie Le Fort

En savoir plus sur:

Nos partenaires