La Business of Design Week, c'est (officiellement) parti !

05/12/13 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

On est entré dans le vif du sujet ce jeudi, avec l'ouverture officielle de la Business of Design Week. Au programme de la journée, cérémonie inaugurale et présentation du pavillon belge, où se déroule l'exposition Tales of Heroes.

Une fois encore, les organisateurs hongkongais se sont félicités d'avoir choisi la Belgique comme pays partenaire, insistant sur le fait que notre délégation de plus de 300 participants était la plus large jamais accueillie depuis la création de l'événement en 2002. Une présence massive, évidemment rehaussée par la visite royale de la reine Mathilde, dont chacun des déplacements suscite incontestablement l'engouement des médias locaux.

En plus de cette édition d'ores et déjà jugée exceptionnelle de la BoDW, l'année promet encore d'être faste pour Hong-Kong en termes de créativité, avec l'inauguration de l'Innovation Tower, building réalisé par l'architecte Zaha Hadid où se tenait la réception consulaire ce mardi, et celle du PMQ, dans les anciens quartiers des officiers de police subalternes.

Deux bâtiments destinés à accueillir prochainement plusieurs milliers d'étudiants, en vue de faire de cette "petite ville de 7 millions d'habitants" l'un des pôles majeurs du design asiatique. Il fut d'ailleurs question de renforcer les partenariats entre la Belgique et Hong-Kong - déjà amorcés par l'envoi d'une sélection de talents à notre festival Design September à Bruxelles - ainsi que de la saveur unique de notre Belgian Spirit et de la force de la marque "Belgique" à l'étranger, n'en déplaise aux séparatistes de tout poil.

Scénographiée par David Carrette, la House of the Belgian Spirit accueillait une vingtaine de marques belges (dont, entre autres, Tribù, Extremis, Liparus ou Natan) et l'exposition Tales of Heroes, soit une série de scènes contemporaines empreintes de nostalgie, réminiscences d'un proche passé revu et corrigé par les plus bouillonnants esprits du design belge ; on y reconnaîtra la lampe Nomad d'Alain Gilles, le miroir Caldeira de Xavier Lust, les suitcases de Maarten de Ceulaer ou encore la Table + Lamp, signature du duo Muller Van Severen.

Et puisqu'il n'est pas question d'évoquer la Belgique sans mentionner son chocolat, notre pavillon fut officiellement ouvert, non pas d'un coup de ciseau dans un ruban, mais d'un coup de marteau dans un colossal oeuf en chocolat, conjointement donné par la reine Mathilde et trois des quatre ministres présents, Kris Peeters, Jean-Claude Marcourt et Céline Frémault. Un moment convivial, plutôt décontracté malgré le protocole, finalement très Belgian Spirit.

En savoir plus sur:

Nos partenaires