La salle de bains s'émancipe !

02/10/14 à 11:30 - Mise à jour à 11:30

Source: Weekend

La salle de bains se situe traditionnellement au coeur de la maison et peut, le cas échéant, se passer de fenêtre. Aujourd'hui, elle tend toutefois à se transformer en véritable "pièce à vivre", à l'instar de la cuisine il y a quelques années, et n'hésite plus à arborer de grandes surfaces vitrées donnant sur l'extérieur, dépassant dès lors la simple fonction de salle d'hygiène qui lui a longtemps été réservée exclusivement.

La salle de bains s'émancipe !

© iStock

Une configuration tournée vers l'extérieur n'est cependant pas réalisable dans tous les cas de figure, l'intimité restant évidemment primordiale. L'idéal est dès lors de pouvoir aménager la salle de bains dans un volume avec vue sur un jardin privatif, sans regard intrusif. "Mais il est aussi possible de le faire en ville, par exemple lorsque la salle d'eau fait face à une cour intérieure", précise l'architecte Sébastien Krier. "Ou encore lorsqu'il s'agit d'un penthouse surplombant les autres logements, sans vis-à-vis", renchérit son confrère Erik Duterne, du bureau deep architects.

Les astuces pour réussir une "salle de bains de jardin"

- Le contrôle des vues : celles-ci peuvent être gérées, notamment par des murs semi-ouverts (pour préserver l'intimité sans totalement entraver la vision vers l'extérieur et la luminosité), mais aussi par des bardages ajourés, des stores, des claustras, des parois coulissantes... qui moduleront l'intimité sur mesure.

- Le minimalisme : pour que le centre d'intérêt reste la vision vers l'extérieur, la salle de bains privilégiera un style dépouillé et homogène. "Des détails trop ostentatoires risqueraient de détourner l'attention de l'essentiel, à savoir la vue sur le jardin et la nature. Il y a donc lieu de favoriser la simplicité dans cet espace", note Erik Duterne.

Pour renforcer la sobriété du lieu, l'architecte Thierry Sherrington de l'atelier DSH préconise l'utilisation de revêtements muraux étanches avec le moins de joints possibles. "Le Corian et la pierre taillée en une seule pièce permettent notamment d'atteindre ce résultat." Les éviers, quant à eux, seront idéalement creusés dans des matériaux bruts, tandis que la baignoire, sur un socle ou posée à même le sol, constituera l'unique touche de fantaisie dans les salles de bains les plus tendance. Dans un même esprit, il y aura lieu de jouer sur les épaisseurs de mur, de sol et de plafond, afin d'encastrer au maximum les éclairages, placards et autres niches...

- La douche à l'italienne : réalisée à même le sol, sans différence de niveau, elle accentue le sentiment d'ouverture. De plus, elle contribue au style minimaliste du lieu.

- La gestion des détails : pour que ce type de salle de bains soit un succès, il ne faut rien laisser au hasard. Les vues, les reflets, les vitrages... Tout doit être réfléchi et anticipé.

Comment prolonger la salle d'eau au dehors ?

Pour obtenir une harmonie parfaite, on tentera d'estomper toute différence entre l'intérieur et l'extérieur. Les revêtements de sol jouent un rôle majeur à cet égard. Ainsi, un sol en bois ou en pierre dans la salle de bains peut très bien se poursuivre à l'extérieur pour un plus grand sentiment d'unité. L'idéal, bien sûr, est que les deux sols - intérieur et extérieur - se situent dans le même plan. On parvient à ce résultat en intégrant le profilé inférieur du châssis dans le sol.

Le mobilier contribue également à prolonger le sentiment de bien-être à l'extérieur : chaises longues et fauteuils confortables accueillent les occupants au sortir de leur douche pour un agréable bain de soleil.

Enfin, certains choisissent d'installer un jacuzzi ou une piscine face à la salle de bains. De cette façon, nul besoin d'un pool house pour se changer et prendre sa douche avant ou après la baignade. Le sauna et le hammam ont également leurs adeptes.

Virginie Stassen / Anne Mertens

Nos partenaires