La voiture sans conducteur

07/07/09 à 10:49 - Mise à jour à 10:48

Source: Weekend

La Néerlandaise Maaike Evers et l'Américain Mike Simonian, les créateurs du studio design Mike+Maaike à San Francisco, rêvaient depuis longtemps de créer une voiture. L'actualité et la crise dans l'industrie automobile, le réchauffement climatique et la conscience croissante d'être dépendant de l'industrie pétrolière leur a fait imaginer un concept radicalement neuf : une voiture électrique sans conducteur. L'Autonomobile.

La voiture sans conducteur

La Néerlandaise Maaike Evers et l'Américain Mike Simonian, les créateurs du studio design Mike+Maaike à San Francisco, rêvaient depuis longtemps de créer une voiture. L'actualité et la crise dans l'industrie automobile, le réchauffement climatique et la conscience croissante d'être dépendant de l'industrie pétrolière leur a fait imaginer un concept radicalement neuf : une voiture électrique sans conducteur. L'Autonomobile.

Les voitures actuelles accordent une place prépondérante au chauffeur et leur design et technologie sont axés sur la vitesse. Mais la plupart des voitures emploient rarement leur capacité maximum, parce que c'est interdit ou parce qu'elles passent leur temps dans les embouteillages. Mike et Maaike ne voulaient donc pas partir de la vitesse, concept complètement dépassé selon eux. Ils sont partis d'une toute autre idée : le 'quality time'.

D'après eux la technologie actuelle rend possible de faire rouler des voitures sans conducteur sur nos routes existantes. Le GPS, les senseurs sophistiqués et les banques de données de navigation doivent suffire. Cette idée a abouti à la création de l'Autonomobile : une voiture pour l'année 2040.

La voiture futuriste a la taille des petites places de parking. Son toit en pointe et sa forme asymétrique ne rappellent en rien les voitures actuelles. Les gens ne sont plus longtemps conducteurs mais passagers. Quand ils s'asseyent, l'ordinateur de bord leur demande 'Où puis-je vous emmener ?' Il n'y a ni volant, ni pédales. L'ATNMBL se conduit elle-même.

Salon roulant

A l'intérieur vous avez un canapé pour sept personnes en forme de demi-lune et une tablette. L'aménagement fait penser à un salon et stimule la conversation et le contact social. Les grandes vitres offrent une vue panoramique. Et toutes les informations du trajet peuvent être suivies sur un écran plat destiné également à distraire les passagers.

Alors que maintenant une grande partie de l'espace de la voiture est occupée par le moteur et les pièces mécaniques, ceux-ci sont très compacts, ce qui augmente l'espace à l'intérieur et diminue la taille de la voiture. Les moteurs électriques se trouvent dans chacune des quatre roues et le système électrique, rechargé par les panneaux solaires sur le toit, est situé sous le plancher.

Moins d'accidents

La liste des avantages est longue : plus de permis conduire, plus de temps perdu à chercher une place (la voiture vous dépose et s'en charge), moins de consommation d'énergie et de pollution, un trajet plus agréable et surtout : moins d'accidents. Faut-il vraiment attendre 2040 ?


Ann Heylens

En savoir plus sur:

Nos partenaires