Le design fait sa rentrée: Les événements à ne pas manquer

31/08/16 à 13:00 - Mise à jour à 13:02

Source: Weekend

Passées les vacances, la capitale salue le retour dans ses rues des bannières du festival Design September pour un mois. Sélection des events que l'on ne manquera pas dans la foisonnante programmation de ce grand rendez-vous créatif.

Le design fait sa rentrée: Les événements à ne pas manquer

Design Market © HUBERT DELOUVROY

3 boutiques à visiter

• Diito propose dans ses enseignes deux events aux ambiances diamétralement opposées : plutôt arty à Dansaert (rue des Chartreux), avec la célébration des délires fun et colorés de l'atelier italien Gufram, et nettement plus sobre rue de l'Aurore, près de l'abbaye de la Cambre, avec une sélection exclusive de pièces Carl Hansen, parmi lesquelles la chaise CH22, l'une des premières nées de la main du légendaire Hans Wegner.

• L'artiste maroquinier Eric Beauduin, à Saint-Gilles, ouvre les portes de sa boutique-atelier à l'occasion de sa collaboration avec la plasticienne Cathy Coëz pour l'expo In My Arms, une "alliance de l'intime et de l'obscène" qui traduit leur singulière vision du monde à travers le travail du cuir (photo).

• Véritable institution bruxelloise, logée sous les voûtes des Galeries royales Saint-Hubert, Ligne fête ses 50 ans d'existence en mettant en vedette un florilège de pièces piochées dans ses cinq décennies d'activité.

Eric Beauduin

Eric Beauduin © Cathy Coez

2 lieux pour chiner

• Désormais considéré comme le plus grand d'Europe, le traditionnel Design Market revient pour une vingt-deuxième édition, ces 10 et 11 septembre. Et si elle reste sur le site de Tour & Taxis, la très attendue brocante design, à perte de vue, se déplace cette année vers les sheds 3 et 4 (photo).

• Autre incontournable, le Second life festival rameutera ce 23 septembre les fanatiques d'old school à la recherche de bijoux, sacs ou accessoires, vinyles, affiches ou décor, dans l'inimitable cadre de l'hôtel Le Berger, à Ixelles.

2 galeries où s'inspirer

• A la HD Gallery de Saint-Gilles, du 15 septembre au 15 octobre prochains, The Enchanted Forest rendra hommage aux designers qui ont fait du bois leur matériau de prédilection - parmi lesquels Kaspar Hamacher, dont on retrouvera les tables et tabourets consumés de son projet Ausgebrannt (photo).

• Située, elle, à Anderlecht, The Gallery proposera Telaio, une gamme de six structures démontables, paravents ou mobilier d'appoint explorant les thèmes de la géométrie et de la flexibilité, réalisée par le jeune designer français Amaury Poudray. Du 23 septembre au 2 octobre prochains.

The Enchanted Forest

The Enchanted Forest © HD-DONDERS-GALLERY

4 expos à (re)voir

• Intersections #4 - CID & friends : Ne laissant plus d'excuse aux Bruxello-centristes qui rechignent à l'idée de pousser une pointe jusqu'à Mons, le CID (ex-Grand-Hornu) s'invite dans le cadre de la biennale Intersections et déménage une partie de sa collection à l'ADAM (Art & Design Atomium Museum) - pour la plupart des acquisitions récentes signées Maarten Van Severen (en photo, ci-dessus), Aldo Bakker ou Matali Crasset (en photo, ci-dessous), à découvrir, du 16 septembre au 5 février 2017.

Intersections #4 - CID & friend

Intersections #4 - CID & friend © CID / ADAM

• Pour ceux qui n'avaient pas pu les voir lors du Salon du meuble de Milan : les expos Belgian Matters, collaboration de designers et d'entreprises belges présentée dans les locaux de Design Vlaanderen, et Belgium is Design, plate-forme nationale qui s'est penchée sur ses jeunes talents et dévoile chez nous, au BIP, rue Royale, les projets exposés en avril au SaloneSatellite. Le tout du 8 au 30 septembre.

• Annoncée en dernière minute, la Maison démontable (1944) de Jean Prouvé, un module de six mètres sur six, garni de mobilier d'époque et accompagné de vidéos, dans une scénographie sobre, faisant écho au travail du maître français. Au CAB (Contemporary Art Brussel), à Ixelles, du 8 au 24 septembre.

4 conférences à ne pas rater

Intersections #4 - CID & friends

Intersections #4 - CID & friends © CID / PHILIPPE DE GOBERT

• On commence avec Flagey, qui accueille le temps d'un soir deux des têtes d'affiche de cette édition 2016. Le 21 septembre, le disoñador - contraction de designer et de soñador, "rêveur" - catalan Eugeni Quitllet (photo), révélé par la chaise Masters, réalisée avec son complice Philippe Starck pour Kartell en 2009, et couronné Créateur de l'année 2016 par le salon Maison et Objet, viendra transmettre au public son esthétique de la légèreté et sa science des matières plastiques. Une semaine plus tard, le 28 septembre, ce sera à Gaetano Pesce de prendre place derrière le micro. Architecte et designer piétinant les frontières entre arts, design et industrie, il viendra exprimer de vive voix ce que ses quarante ans de carrière lui ont appris : "Le modernisme est moins un style qu'une méthode d'interprétation du présent."

Eugeni Quitllet

Eugeni Quitllet © NACHO ALEGRE

• A noter également, le 16 septembre, à la galerie Pro Materia, dans le centre-ville, la lecture de Philippe Thonet, issu de la cinquième génération du mythique fabricant de meubles en bois cintré et acier tubulaire, ainsi que celle de l'architecte Lucien Kroll, père de la Mémé de Louvain-en-Woluwe, qui se tiendra le dernier jour de l'expo qui lui est dédiée à Bozar, à savoir le 18 septembre.

www.designseptember.be

Nos partenaires