Le graffiti sacralisé

05/09/08 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Weekend

Il y a peu, la ville de Lisbonne a inauguré un musée éphémère du graffiti.

Le graffiti sacralisé

© Belga

Décidemment, les mois qui viennent de s'achever ont été fastes pour le street art. Après l'exposition en grande pompe de Blek le Rat à Los Angeles et le récent hommage monumental rendu au genre par les façades de la Tate Modern à Londres, c'est au tour de la ville de Lisbonne d'ajouter sa pierre à l'édifice. Il y a peu, la ville sur le Tage a inauguré un musée éphémère du graffiti qui permet d'admirer 33 oeuvres d'artistes locaux et étrangers à travers les ruelles du quartier du Bairro Alto. A côté de chaque oeuvre, une plaquette en bois précise l'identité du graffeur ainsi que la technique utilisée. Mieux, il est même possible de télécharger sur Internet un audio-guide sous forme de fichier MP3. A quand un Banksy décoré façon Chevalier des Arts et des Lettres ?

M.V.

www.museuefemero.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires