Les patères lumineuses de Jaime Hayon, pour en finir avec "les spots anonymes et ignorés"

18/02/16 à 14:46 - Mise à jour à 14:46

Source: Weekend

Les premières nouveautés 2016 dévoilées par &Tradition nous donnent envie de nous pencher sur ses récentes propositions luminaires.

Les patères lumineuses de Jaime Hayon, pour en finir avec "les spots anonymes et ignorés"

© SDP

Les patères lumineuses de Jaime Hayon, pour en finir avec "les spots anonymes et ignorés"

© SDP

La marque danoise a ainsi présenté Passepartout, patère de l'artiste design espagnol Jaime Hayon - qui a d'ailleurs oeuvré plusieurs fois pour le label, puisqu'on lui devait déjà le jeu de plateaux de la collection Palette et la suspension Formakami, inspirée par les lanternes en papier japonaises.

Cette pièce est disponible en trois finitions différentes, chacune vendue dans un seul format et référencée avec la plus grande sobriété (JH10, JH11 et JH12, en photo). Des triplés qui évoluent seuls ou en combinaison, au mur ou au plafond, et bénéficient de l'éclairage doux mais puissant d'un LED de haute qualité. Une façon, selon Jaime Hayon, d'en finir avec "les spots anonymes et ignorés" sans pour autant aboutir à un objet qui attirerait trop l'attention.

En contrepoint de ces productions modernes, l'enseigne propose deux rééditions : une création sculpturale et intemporelle, la lampe sur pied Bellevue d'Arne Jacobsen - revue et corrigée, mais fidèle aux dimensions du modèle élaboré en 1929 -, ainsi que la suspension Flowerpot, composée de deux demi-sphères qui se rencontrent pour former ce fameux pot de fleurs inversé et signé en 1968 par un autre maître du design scandinave, Verner Panton.

En savoir plus sur:

WeekendInformation Services

Nos partenaires