Les Pays-Bas célèbre le centenaire de De Stijl, la simplicité au service de la révolution architecturale

05/05/17 à 13:27 - Mise à jour à 13:26

Source: Weekend

Aucun autre mouvement artistique n'a autant influencé l'architecture, le design et l'urbanisme. Fondé il y a exactement un siècle, De Stijl souffle ses bougies dans des Pays-Bas qui lui déploient le tapis rouge.

Si des créateurs et artistes ultranovateurs n'avaient pas porté ce mouvement révolutionnaire, notre vision du design aurait clairement été différente. Sans Rietveld, pas de Rem Koolhaas, de Le Corbusier ou de Bauhaus. Et sans Mondrian, pas de Rothko. En 1917, tandis que le reste de l'Europe ploie sous le poids de la guerre et que les Pays-Bas invoquent une prudente neutralité, à Leyde, Theo Van Doesburg lance avec quelques artistes (Piet Mondrian, Bart Van der Leck, Gerrit Rietveld, Vilmos Huszar et notre compatriote Georges Vantongerloo) une revue qui va rapidement se muer en un courant artistique à part entière. Son nom : De Stijl. Son ambition : façonner une nouvelle société moderne, avec des habitations aux lignes sobres, un design industriel et une création artistique abstraite. Son grand credo : la simplicité avant tout.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires