Milan sans Quinze

10/04/09 à 12:00 - Mise à jour à 11:59

Source: Weekend

Ça bouge du côté de l'éditeur de design Quinze & Milan. Arne Quinze himself ne créera plus pour la marque...

Milan sans Quinze

© Reuters

Ça bouge du côté de l'éditeur de design Quinze & Milan. Arne Quinze himself ne créera plus pour la marque... L'artiste touche-à-tout a en effet décidé d'arrêter complètement la conception de meubles, pour privilégier ses installations urbaines XXL. Après Cityscape et The Sequence (ci-dessus), ses "forêts" abstraites installées à Bruxelles, et The Traveller, sculpture géante façonnée à l'occasion de l'ouverture d'une boutique Louis Vuitton à Munich, Arne planche aujourd'hui sur une installation à Louisville, aux Etats-Unis. Cette fois, l'oeuvre devrait s'entremêler aux structures d'un pont, The Big Four Bridge, qui connecte l'Indiana avec le Kentucky.

Arne Quinze n'est donc pas présent, ce mois-ci, à la grand-messe milanaise du design. Mais qu'à cela ne tienne, Quinze & Milan, qui fête ses dix ans, est bien de la partie... et affiche même un certain renouveau dans sa réflexion sur l'objet. Le thème retenu pour le stand, Make your own furniture, met en avant le fait que les meubles créés peuvent être customisés et mis en oeuvre de façon originale, au gré de l'imagination des clients. A l'image de la Pentagon Collection de Thomas Tritsch, une série de modules en mousse colorée qui peuvent être assemblés pour créer des longues banquettes.

La griffe belge mise également sur de nouveaux matériaux, avec sa première production en béton : le tabouret outdoor Bag Stools de Gitta Gschwendtner.

Fanny Bouvry

En savoir plus sur:

Nos partenaires