Show à la belge (Part Two)

22/04/08 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Weekend

Suite et fin de notre tour d'horizon des designers belges qui ont séduit Milan.

Show à la belge (Part Two)

© What Else ?

Suite et fin de notre petit tour d'horizon des designers belges qui ont ébloui par leur talent, au Salon du Meuble de Milan.

What else ?
Un nom qui sonne comme un slogan pour ce duo de créateurs accueilli sur le stand de WBDM au Salon Satellite. Hugo Cociani aime les meubles à usages multiples, comme un banc pensé pour les musées dont la structure en métal offre aussi la possibilité de poser son cahier à croquis. Mélanie Vandenhecke, elle, rêve d'objets vivants, organiques qui se nourriraient d'eau de pluie ou de reste de thé, à soigner comme des plantes vertes. Sa collection Take Care intègre ainsi la nature dans la maison tout en lui donnant une utilité : élégant et vivant, ce petit jardin d'intérieur récolte l'eau de votre parapluie.

Nedda El-Asmar
Elue designer de l'année 2007 par Weekend et Interieur, cette orfèvre de talent s'attaque ici à une autre matière que le métal. Pour la Manufacture Royal Boch, elle revoit le petit déjeuner en créant un service en faïence, composé d'un bol, d'une tasse et d'une surprenante assiette coquetier. Une nouvelle collaboration dévoilée dans l'espace ABC au coeur de Zona Tortona.

Pauline Gorelov
Passionnée par le motif et sa répétition à l'infini, Pauline Gorelov a imaginé un papier peint en vinyle à découper et à assembler au gré des envies. Nouvelle variation sur le thème du sticker, Leitmotif s'adapte à tous les espaces et tous les supports. La répétition et les différentes possibilités d'agencement d'un même dessin permettent de créer un nombre infini de motifs différents. La preuve dans Zona Tortona, avec 101% Designed in Brussels.

Raphaël Charles
Orfèvre et bijoutier, Raphaël Charles, hôte de 101% Designed in Brussels, aime se jouer des matières pour mieux les associer, donnant naissance à des objets pertinents et poétiques à la fois, comme les luminaires Stars qui nous donnent, une fois la lampe allumée, l'illusion de regarder le ciel un soir d'été.

Thierry Bataille
Sensible aux problèmes écologiques, Thierry Bataille, soutenu l'an dernier déjà par WBDM, met un point d'honneur à concevoir des meubles en gaspillant le moins de matière première possible sans pour autant sacrifier à l'élégance de l'objet. Comme en témoigne ce berceau présenté au Salon Satellite symbolisant une éclipse - la coque représente la Lune et les six pieds, les rayons du Soleil.

Mathias van de Walle
Il prône un design à manipuler que l'utilisateur se réapproprie au gré des nécessités et de l'espace disponible. Parmi les trois créations signées Mathias van de Walle sur le stand de WBDM au Salon Satellite, Weekend a préféré ce vase en alu et PVC souple qui se déplie comme un origami.

Xavier Lust
LE Belge dont tout le monde parlait au Salon cette année ! Avec neuf projets pour cinq éditeurs, Xavier Lust était partout. Chez Baleri Italia, il présentait Sumo, un ensemble de meubles de salon (canapé, fauteuil, pouf). Pour MDF Italia, il a créé un portemanteau (Baobab), un canapé (Aubergine) et deux nouvelles chaises (S-Chair et C-Chair). Pour le fabricant de cuisines Salvarani, il a imaginé Soft, des tabourets et sièges de cuisine. Chez MaxDesign, Spring Bud - Bourgeon de printemps, un autre tabouret, avec dossier cette fois, à hauteur réglable. Sans oublier son salon de jardin chez le belge Indera.

Sophie Marlet et Isabelle Willot

En savoir plus sur:

Nos partenaires