Zoom sur la douche

02/10/14 à 11:48 - Mise à jour à 11:48

Source: Weekend

Star de la salle de bains pour son côté pratique et hygiénique, la douche fait l'objet de toutes les attentions. On l'aime esthétique, agréable et, surtout, confortable... Et vous, quelle douche préférez-vous?

Zoom sur la douche

© iStock

On distingue quatre principaux types de douche :

1. la douche classique avec receveur ou tub hors sol ;

2. la douche à l'italienne avec receveur encastré et non visible ;

3. la cabine de douche préfabriquée ;

4. le combiné baignoire-douche.

Outre le choix du coeur, il vous faudra aussi tenir compte d'aspects pratiques : la surface au sol que vous pouvez y consacrer, la nature du sol et la possibilité ou non d'encastrer un receveur, l'état des murs, la situation de l'évacuation par rapport à l'emplacement de la douche et son diamètre, la facilité d'accès... et évidemment le budget dont vous disposez.

1. La douche classique

Le receveur - ou tub - de douche classique est posé sur le sol et non encastré. Les tubs de douche se déclinent en acryle, tôle émaillée ou composite. Le receveur le plus classique est de petit format (80 x 80 cm) et relativement profond (environ 10 à 15 cm) ; il se pose sur pieds. Les tubs plus contemporains ont vu leurs dimensions augmenter (jusqu'à 100 x 200 cm) et leur hauteur diminuer (environ 3 à 5 cm). Ils se posent directement sur le sol, ce qui implique que le siphon et la canalisation d'écoulement doivent être encastrés dans le sol ou, le cas échéant, situés à l'étage inférieur.

Les plus

Ce type de douche s'adapte à quasiment toutes les salles de bains, quels que soient leurs dimensions et le type de sol.

Le receveur sur pied est facile à mettre en oeuvre en rénovation puisque l'ensemble de l'évacuation se réalise hors sol. C'est aussi la solution la plus pratique en cas d'éloignement de l'évacuation par rapport à l'emplacement de la douche.

Il est possible de la concevoir par étapes, en choisissant d'abord le receveur, la bonde et la robinetterie, puis les éléments secondaires comme les parois et la porte de douche, et enfin les accessoires comme le siège ou le porte-savon...

Les moins

Moins tendance qu'une douche à l'italienne, elle peut aussi sembler moins cohérente qu'une cabine tout équipée puisque les éléments sont choisis séparément, mais rien ne vous empêche de rendre l'ensemble harmonieux.

Un tub profond se pose en général sur un encadrement pourvu de pieds réglables, ce qui ne facilite pas l'accès à la douche puisque l'on se retrouve vite confronté à une marche de 20 à 25 cm.

Bon à savoir

Les raccords d'étanchéité entre le tub et les murs existants ou les parois vitrées restent délicats à réaliser, surtout en rénovation lorsque les murs ne sont pas parfaitement plans ou d'équerre. Les fuites dues à des joints d'étanchéité non performants peuvent en outre avoir de graves conséquences, notamment si le sol est en bois (inondation à l'étage inférieur, moisissures, apparition de champignons...).

2. La douche à l'italienne

La douche à l'italienne est actuellement au coeur de la tendance. Elle doit son nom aux douches romaines auxquelles elle s'apparente étant donné l'absence de marche d'accès. Il existe différentes solutions techniques pour réaliser une douche à l'italienne étanche. La technique la plus simple est de travailler avec un receveur - la plupart du temps en matériau isolant -, profilé en pente et pourvu de l'ouverture pour l'évacuation. Ce receveur est encastré dans la chape de telle sorte que leurs niveaux supérieurs respectifs correspondent. Aux raccords avec les murs, une membrane d'étanchéité spéciale est collée au receveur et remonte sur une hauteur minimale de deux mètres sur tous les murs périphériques au receveur. Une membrane adéquate est également collée au niveau de l'évacuation pour assurer l'étanchéité parfaite entre le siphon et le receveur. Le tout peut ensuite être carrelé et rejointoyé avec un mortier de rejointoiement hydrofuge. La douche à l'italienne peut soit rester ouverte, soit être fermée par une paroi vitrée, éventuellement couplée à une porte.

Les plus

Elle peut être conçue sur mesure et il n'existe quasiment aucune limite à ses dimensions.

Le fait que la douche à l'italienne soit de plain-pied en facilite l'accès, en particulier pour les enfants et les personnes âgées ou à mobilité réduite.

L'absence de recoins et l'unité dans les matériaux utilisés permettent un entretien facile et offrent un aspect minimaliste.

La douche à l'italienne permet de prévoir un siège maçonné et de le carreler comme le reste de la douche.

Les moins

La douche à l'italienne exige une mise en oeuvre particulièrement soigneuse pour tout ce qui concerne l'étanchéité et nécessite dès lors l'intervention d'un professionnel.

Elle peut générer une sensation de froid en l'absence de porte.

En l'absence de parois et/ou de porte, les projections d'eau peuvent être gênantes si l'espace est trop exigu.

Bon à savoir

En l'absence de rehausse périphérique, il est déconseillé de poser une colonne de douche d'hydromassage dans une douche à l'italienne si la section de l'évacuation n'a pas été prévue à cet effet.

Pour bénéficier d'un bon écoulement, il faut prévoir une pente de 1 à 3 cm/mètre vers le système d'évacuation. Si vous optez pour des galets au sol, la pente sera alors impérativement de 3 cm/mètre car la forme du carrelage risque de retenir l'eau.

L'étanchéité devra être très soignée car toute infiltration pourrait entraîner des dégâts (décollement du carrelage, inondation des étages inférieurs, moisissure...).

L'installation de carrelages au sol exige un entretien plus fastidieux à cause des joints qui retiennent l'eau, ce qui cause des dépôts de calcaire.

En pratique...

Il existe trois types d'évacuation pour les douches à l'italienne :

- Un siphon de sol, centré ou non : dans ce cas, une réservation sous le receveur est nécessaire pour l'installer et le relier à l'évacuation.

- Une rigole ou un caniveau le long d'un mur permet de créer une seule pente et, généralement, de relier l'évacuation plus simplement. Cette solution apporte une touche esthétique à la douche (couvercle à carreler, grille sous forme de réglette en inox...).

- Un avaloir mural, encastré dans le mur et non dans le sol, libère ce dernier de toute ouverture et peut, notamment dans le cas d'une maison avec plancher en bois, être plus facile à intégrer et à étanchéifier.

3. La cabine de douche

Le principe de la cabine de douche est d'être proposée en kit prêt-à-monter. Le kit comprend une série de composants : un receveur, un mitigeur, un pommeau ou une colonne de douche, des parois fixes, une porte d'accès, une bonde d'évacuation... On trouve de très petites cabines sommairement équipées mais aussi de véritables cabines de bien-être comprenant des accessoires aussi variés que le siège repliable, le miroir, les jets d'hydromassage, le hammam, l'aromathérapie...

Les plus

Une pose facile et rapide d'un ensemble cohérent pourvu des raccordements à l'alimentation et à l'évacuation d'eau.

Une solution de premier choix en rénovation ou en cas de location : la douche peut éventuellement être démontée lorsqu'on quitte le logement.

Un vaste choix et une large fourchette de prix en fonction des dimensions et de l'équipement. Attention au choix des dimensions en fonction de celles de votre salle de bains !

Une myriade d'accessoires en option (jets, radio intégrée, chromothérapie, douche à recyclage...).

Les moins

L'accessibilité n'est pas le point fort de ces douches dont le fond est toujours surélevé par rapport au sol.

Les modèles de base présentent souvent un aspect "cheap". La qualité des cabines peut fortement varier d'un modèle à l'autre ; méfiez-vous des cabines super équipées à un prix défiant toute concurrence.

Bon à savoir

La grande majorité des cabines de douche en kit proposent un receveur et des parois opaques en acrylique thermoformé. Les modèles d'entrée de gamme proposent quant à eux des parois en plastique.

En pratique...

Si vous souhaitez encastrer votre cabine de douche entre murs, veillez à ce qu'un accès aux raccordements reste possible en cas de problème (cabine démontable, tuyauterie accessible de l'intérieur de la cabine, trappillon d'accès dans le mur)...

Le saviez-vous ?

Lorsqu'on évoque les dimensions d'une cabine de douche, on parle toujours des mesures extérieures et non intérieures.

4. Le combiné baignoire-douche

Idéal pour les petits espaces et pour ceux qui ne parviennent pas à trancher entre le bain et la douche.

Les plus

Cette solution permet de gagner de l'espace dans les petites salles de bains puisqu'elle offre deux fonctions sur la même surface.

Les moins

Il s'agit souvent d'un choix par défaut parce que l'on manque d'espace, mais ce n'est pas le choix le plus esthétique ni le plus agréable au niveau de l'utilisation.

Difficulté d'accès due à la hauteur importante des bords de l'appareil.

Pas de possibilité d'usage simultané par deux personnes comme c'est le cas avec une baignoire et une douche séparées.

Bon à savoir

Veillez à choisir un modèle dont le fond soit antidérapant et pourvu d'une paroi anti-éclaboussure du côté douche.

Il existe des baignoires-douches à porte pour en faciliter l'accès mais cette option fait rapidement gonfler la note finale.

Pour connaître les adresses utiles, reportez-vous en page 146.

Virginie Stassen

Nos partenaires