Mes Élèves

07/06/12 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Weekend

Parce que je passe beaucoup de temps auprès d'eux. Parce que j'ai pour eux une admiration sincère. Parce qu'auprès d'eux, il s'agit de musique et rien que de musique.

Mes Élèves

© DR

Il y a celui qui arrive systématiquement en avance. Il y a celle qui ne vient jamais ou presque. Il y a celui qui casse des cordes. Il y a celle qui est foutrement douée mais qui ne travaille pas. Il y a celui que je mets en garde car il projette d'en faire son métier. Il y a celle qui rêve et n'écoute pas. Il y a celui qui n'arrête pas d'acheter des guitares horriblement chères même s'il ne sait pas en jouer. Il y a celle qui demande des conseils car elle se produit en concert. Il y a celui à qui je dis " Tais-toi et joue ! " . Il y a celle qui joue trop vite. Celui aussi qui oublie la structure de la chanson. Celle sur qui on ne parierait jamais un kopek et qui fait des progrès foudroyants. Il y a celui qui pose des colles. Celle qui ne dit jamais mot. Celui qui tient son instrument comme un cornet de frites. Celle qui y met tout son coeur. Celui qui est toujours fatigué.

En face, il y a votre serviteur. Jeu de patience. Attention de chaque minute. Encouragements (soutenus) et réprimandes (légères). Surtout connivence et complicité. Humour et humilité. Ne jamais verser dans la démonstration. Toujours des choses simples. Accessibles. Un univers à mille lieues du business musical, temple hypocrite et prétentieux. J'ai de la chance de les avoir car sans le savoir ils m'apprennent foule de choses. Sur moi et la Musique. Vous savez ce truc tellement beau et presque impossible.

Jérôme Mardaga

Nos partenaires