150.000 visons sont tués chaque année pour leur fourrure en Belgique

24/02/11 à 13:27 - Mise à jour à 13:27

Source: Weekend

L'association de défense des animaux GAIA a lancé mardi une nouvelle campagne "contre la souffrance qu'endurent les animaux à fourrure". Elle rappelle qu'il existe 19 élevages de visons en Belgique, tous situés en Flandre, et que 150.000 de ces petits mammifères sont élevés et abattus chaque année dans notre pays "au terme de sept mois d'une vie de misère".

150.000 visons sont tués chaque année pour leur fourrure en Belgique

Afin de sensibiliser le public, des dizaines d'affiches ornent depuis mardi les stations de métro bruxelloises, et sont également visibles à Gand et Anvers, pour un total de 320 dans tout le pays. A Bruxelles, les visages de la campagne de GAIA sont les (ex)footballeurs Gilles De Bilde et Olivier Deschacht, ainsi que Midam, le créateur de Kid Paddle. Quinze personnalités flamandes apportent également leur soutien à la lutte contre la fourrure. L'accent a d'ailleurs été mis sur la Flandre, puisque c'est là que se trouvent tous les élevages belges de visons. L'action de GAIA vise aussi à "informer le public que la fourrure est incorporée aux vêtements de façon plus discrète", souvent à hauteur des manches ou du col. "Les personnes n'y prennent alors pas garde ou pensent qu'il s'agit d'une imitation, la différence n'étant pas toujours évidente", précise la présidente de l'association dans un communiqué. D'après un sondage réalisé en 2009 par IPSOS à la demande de GAIA, 87 pc des Belges sont en faveur d'une interdiction des élevages d'animaux pour la fourrure.

LeVifWeekend.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires