3 questions à Anne Chapelle, membre du jury du Weekend Fashion Award

11/10/13 à 17:19 - Mise à jour à 17:19

Source: Weekend

Chaque jour jusqu'au 14 octobre, un membre du jury du Weekend Fashion Award répond à 3 questions sur cet événement. Aujourd'hui, c'est au tour d'Anne Chapelle, CEO de bvba32 qui finance notamment dans les créateurs Ann Demeulemeester et Haider Ackermann.

3 questions à Anne Chapelle, membre du jury du Weekend Fashion Award

© DR

Quelle est la qualité primordiale pour un jeune créateur de nos jours pour réussir dans ce milieu ?

La volonté de réussir est essentielle. En outre, il est très important que les créateurs apprennent à gérer leurs coûts et leurs bénéfices. Le tout doit s'accompagner d'une bonne dose d'honnêteté, il faut oser se remettre en question et se montrer critique vis-à-vis de soi-même et des autres.

De vos yeux d'investisseur, que représente pour un jeune designer le fait de remporter le Weekend Fashion Award ?

Toute victoire est importante. Elle confirme le talent des jeunes gens, les stimule et les motive. Ils peuvent également interpréter ce prix comme un coup de pouce vers un nouveau projet, un autre défi.

Le Weekend Fashion Award est important pour les jeunes créateurs. Est-ce que les jeunes créateurs sont assez soutenus dans ce milieu ? Est-ce que vous avez des propositions pour mieux les soutenir?

Nous avons suffisamment de possibilités et d'initiatives dans notre système pour soutenir les jeunes créateurs et artistes. Il s'agit cependant de bien connaître ses points faibles. Il faut bien les définir et clarifier avant de demander ou de chercher de l'aide.

Nos partenaires