3 questions à Luc Duchêne

11/09/12 à 11:57 - Mise à jour à 11:57

Source: Weekend

Luc Duchêne a décidé de se défaire du label Luc.Duchêne, sa marque de luxe précédemment connue sous le nom de "Chine". Le VifWeekend a interrogé le créateur sur cette décision.

3 questions à Luc Duchêne

Vous avez décidé de mettre Luc.Duchene en liquidation. Pourquoi maintenant plutôt qu'à un autre moment ? Septembre est le mois des commandes pour les collections estivales. Nos chiffres étaient trop bas : les banques ont refusé de nous prêter quoi que ce soit. Nous n'avions tout simplement pas d'autre solution.

D'après vous, quel était le problème de la marque - si ce n'est le climat économique maussade ? Nos difficultés ont découlé de la mauvaise situation économique, j'en suis persuadé. Devenus très prudents, les clients et les marchés internationaux se tournent désormais vers les marques connues. Ils achètent de moins en moins et ne prennent plus de risques,... Même si nous étions énormément soutenus par la presse et le public, ce n'était donc pas le moment de lancer un nouveau nom.

Si les valeurs sûres, telles que Chine/Luc.Duchene, Christophe Coppens et Olivier Strelli, mettent clé sous la porte, qu'adviendra-t-il donc des nouveaux labels indépendants ? La période que nous traversons est difficile pour tout le monde - que l'on souhaite lancer une nouvelle marque ou ouvrir son propre restaurant. Avec l'arrivée d'internet, de la fast-fashion et du shopping en ligne, le secteur de la mode est actuellement en pleine mutation. Le mode d'achat des clients a changé et les marques doivent s'y adapter. Désormais, nous investissons dans l'avenir et mettons toute notre énergie dans "Mer du Nord", qui ressort toujours comme une marque forte.

KS >>>Lire également >>> Luc.Duchene, clap de fin

En savoir plus sur:

Nos partenaires