3 questions à Sonja Noël, propriétaire de Stijl, membre du jury du Weekend Fashion Award

11/10/13 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Source: Weekend

Chaque jour jusqu'au 14 octobre, un membre du jury du Weekend Fashion Award répond à 3 questions sur cet événement. Aujourd'hui, c'est au tour de Sonja Noël, propriétaire de la boutique de vêtements Stijl à Bruxelles.

3 questions à Sonja Noël, propriétaire de Stijl, membre du jury du Weekend Fashion Award

Quelle est la qualité primordiale pour un jeune créateur de nos jours pour réussir dans ce milieu ?

Pour moi, un créateur doit être totalement innovant. La collection doit également surprendre les non-initiés. J'espère toujours découvrir de nouvelles tendances. La collection ne doit pas forcément être portable, mais il faut qu'elle présente un aspect totalement innovant.

De vos yeux d'acheteuse et de propriétaire d'une boutique de vêtements, que représente pour un jeune designer le fait de remporter le Weekend Fashion Award ?

Énormément. Le défilé du Weekend Fashion Award est un événement prestigieux, le gagnant peut donc se montrer très fier. Sur le plan économique, ce prix joue également un rôle important. D'une part, pour moi en tant qu'acheteuse, je peux découvrir de nouveaux talents et leurs tendances. D'autre part, ce prix est important aussi pour les jeunes designers, car il leur de donne de l'estime et leur permet de se faire connaître.

Le Weekend Fashion Award est important pour les jeunes créateurs. Est-ce que les jeunes créateurs sont assez soutenus dans ce milieu ? Est-ce que vous avez des propositions pour mieux les soutenir?

C'est une question plus difficile. Nous vivons une période économique difficile et la plupart des clients demandent des marques plus réputées. Nous remarquons cette tendance dans notre propre magasin. Cela signifie qu'aujourd'hui la situation est plus difficile pour les jeunes talents.

C'est pourquoi il est très bien que Le Vif Weekend/Weekend Knack organise une initiative telle que le Weekend Fashion Award. Il faut effectivement continuer à investir dans le talent de demain. On peut le considérer comme une sorte de mécénat. En outre, les événements de ce genre permettent au public de s'ouvrir aux nouveaux talents.

Nos partenaires