A venir, les vêtements dépolluants

25/10/12 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Weekend

Et si nos vêtements purifiaient l'air ? Le professeur Tony Ryan, chimiste à l'université de Sheffield et la styliste Helen Storey, de la London College of Fashion ont eu l'idée de génie de mettre au point une lessive qui permettrait de transformer nos vêtements en piège à pollution.

A venir, les vêtements dépolluants

© Thinkstock

Baptisé CatClo, le liquide qu'ils ont mis au point est composé de particules de dioxyde de titane qui s'accrochent aux fibres des vêtements lorsqu'ils sont lavés, selon MaxiSciences qui révèle cette découverte.

Au contact des molécules d'oxyde d'azote présents dans l'air - produites notamment par les gaz d'échappement des véhicules - ces nanoparticules parviennent à les piéger dans le tissu. "C'est l'action de la lumière du jour sur les nanoparticules qui les fait fonctionner de cette manière (...) A travers CatClo, nous cherchons à transformer les vêtements en surface catalytique (qui provoquent une réaction, ndlr) pour purifier l'air", commente le professeur Ryan, cité par Phys.org.

Sans danger pour la santé

Selon les chercheurs, une personne qui porterait un vêtement lavé avec CatClo serait capable d'éliminer environ 5 grammes d'oxyde d'azote de l'atmosphère locale au cours d'une journée. Soit l'équivalent de ce que rejettent chaque jour la plupart des voitures. De quoi réduire considérablement asthme et autres maladies respiratoires!

Incolore, inodore et inoffensif pour l'environnement, l'additif serait également sans danger pour la santé du porteur, et ne poserait aucun problème de confort. Des tests supplémentaires de sécurité sont toutefois en cours pour s'en assurer. Le cas échéant, CatClo pourrait rapidement se retrouver sur le marché. D'ailleurs, l'étude émanant de ces recherches, ainsi que des jeans "cobayes" seront prochainement présentés au Festival de la science de Manchester.

Weekend.be avec l'Express

En savoir plus sur:

Nos partenaires