Absurde : Photoshop sert dorénavant à " gonfler " les mannequins

05/06/12 à 10:33 - Mise à jour à 10:33

Source: Weekend

A la tête du magazine de mode Vogue Paris depuis 2011, Emmanuelle Alt tente une énième croisade contre les mannequins brindilles. Pour elle, c'est une simple question de santé.

Absurde : Photoshop sert dorénavant à " gonfler " les mannequins

© Image Globe

Dans une interview accordée au Point, Emmanuelle Alt s'inquiète d'un nouveau phénomène. "Il n'y a pas très longtemps, explique-t-elle, on s'est rendu compte qu'en matière de retouche photographique, on faisait l'inverse de ce qu'on appliquait les années précédentes : dorénavant, on "regrossit" les filles."

Pour la rédactrice en chef de Vogue Paris, c'est une sérieuse alerte, car les images de mode restent des exemples pour les jeunes filles. Il est donc important de veiller scrupuleusement à la santé des gens qui travaille dans ce secteur. C'est également vrai pour les créateurs dont les prototypes sont souvent beaucoup trop petits, ce qui oblige à trouver des filles filiformes pour rentrer dedans...

"Chez Vogue, conclut-elle, on veut que l'identification des jeunes filles aux images de mode se fasse sur des corps normaux. J'adorerais qu'on revienne aux années 90, quand les mannequins étaient Claudia Schiffer, Cindy Crawford ou Naomi Campbell. Elles avaient deux tailles de plus que les filles de maintenant... Ces femmes n'ont pas été remplacées en terme d'icônes."

Weekend.be

Nos partenaires