3 QUESTIONS à Anne Zellien, créatrice de bijoux

11/03/11 à 13:08 - Mise à jour à 13:08

Source: Weekend

La créatrice de bijoux anversoise a imaginé un pendentif en argent pour Vendredichic by Weekend (*).

3 QUESTIONS à Anne Zellien, créatrice de bijoux

Dans vos collections, vous jouez avec les symboles et les messages...
Tout a commencé il y a quelques années avec un pendentif où il était écrit "Le paradis c'est ici.". Au bout de sa longue chaîne, le médaillon venait se nicher juste entre les seins. Les gens ont aimé... et moi aussi. Avec ces petites phrases, que je puise dans la littérature ou en observant les gens autour de moi, j'enjolive le monde à ma manière. Pour Vendredichic by Weekend, l'idée première était d'écrire "J'aime mon homme", puisque cette semaine sort le numéro spécial Homme du Vif Weekend. Mais, j'ai trouvé que "Folle de lui" était plus pétillant et plus passe-partout. On peut-être folle d'un bébé, d'un mari, d'un amant...

Est-ce le rôle d'un bijou, de véhiculer une parole ?
Offrir un bijou n'est jamais gratuit. J'aime accentuer, à travers mes phrases, le lien entre celui que le donne et celui qui le reçoit... Même si on peut aussi se faire un cadeau à soi-même. Mes sources d'inspiration principales sont l'amour et l'amitié.

En parallèle de ces bijoux messagers, vous avez développé une ligne vintage... Je collectionne depuis longtemps des pièces chinées en brocante. Mais je trouvais qu'elles étaient un peu "poussiéreuses". J'ai donc commencé à les retravailler, puis à donner un titre à chacune de ces pièces uniques. C'est une manière de leur offrir une seconde vie. En 2010, j'ai sorti une première série, Vintage 13. Je viens d'en lancer une seconde, Voyage intérieur, qui n'est visible que dans ma boutique (47/1, Kammenstraat, à 2000 Anvers).

Fanny Bouvry

(*)La boutique online lancée par Levifweekend.be en collboration avec Vendredi Chic

En savoir plus sur:

Nos partenaires