Delvaux dans des mains chinoises, ça change quoi?

29/07/11 à 15:11 - Mise à jour à 15:11

Source: Weekend

Le maroquinier de luxe Delvaux qui se retrouve dans les mains d'une société chinoise, ça change quoi concrètement ? La réponse avec nos spécialistes mode.

Delvaux dans des mains chinoises, ça change quoi?

La maison de maroquinerie belge Delvaux se retrouve dans des mains chinoises. Une société de Hong Kong, Fung Brands Limited, a en effet pris une participation majoritaire dans le groupe belge de maroquinerie de luxe, a-t-on appris cette semaine par voie de communiqué. Nous avons demandé à Elke Lahousse et à Jesse Brouns, nos deux rédacteurs mode, ce que cela pouvait bien signifier concrètement pour l'avenir de la maison belge ?

Quels sont les avantages de cette participation étrangère? Elke Lahousse/Jesse Brouns: Delvaux est une maison de petite taille et dans le contexte actuel du secteur du luxe, elle a du mal à se déployer de manière autonome à côté des grands acteurs internationaux. Une telle marque ne peut vraiment grandir que si elle est soutenue par un plus grand groupe. Cette internationalisation est la stratégie voulue par Christian Salez, entre autres, directeur stratégie de Delvaux. Fung Brands Limited a les moyens financiers de faire rayonner le label à l'international et de conclure les deals nécessaires avec des distributeurs étrangers et des chaines de magasins. C'est surtout le marché asiatique, avec ses nombreux nouveaux millionnaires et milliardaires, qui est ciblé pour les produits de luxe. La société Fung Brands Limited, créée il y a quelques mois, a déjà pris une participation dans la marque Robert Clergerie, le chausseur français, cette transaction ressemble fortement à celle conclue avec Delvaux.

La Belgique a-t-elle perdu un de ses fleurons?
Lahousse/Brouns: Delvaux garde naturellement son nom belge. Pour faire une comparaison, la maison de joaillerie italienne Bulgari a été reprise par le groupe français LVMH, multinationale spécialisée dans les produits de luxe. Gucci est également dans des mains françaises au sein de PPR. Ce n'est donc pas la nationalité des propriétaires de la marque qui est vraiment importante, mais plutôt ce que ces propriétaires vont décider d'en faire. Les racines d'une marque seront toujours la définition de son image. Delvaux se positionne depuis quelques années déjà vers l'international, de par sa collaboration avec la créatrice Véronique Branquinho nommée directrice artistique, mais aussi, par exemple, via le magazine de luxe Monocle, le label a attiré par mal d'intérêt de l'étranger. Monocle a ainsi défini l'image de Airess, la nouvelle ligne de bagage de Delvaux. En plus, son réseau de distribution a bien évolué. Delvaux est maintenant distribué dans les meilleures boutiques dumonde, comme Colette à Paris ou
Dover Street Market à Londres.

Quelles sont les personnes clefs chez Delvaux? Lahousse/Brouns: le plus vieil atelier Delvaux ainsi que son siège social sont historiquement implantés sur le site bruxellois de l'Arsenal. À côté de cela, le label a aussi ouvert un atelier en France et récemment au Vietnam (lisez notre reportage dans les ateliers Delvaux au Vietnam ICI). L'entreprise emploie 245 personnes, dont 140 rien que pour la Belgique. Christian Salez a été engagé il y a quelque temps comme CEO externe. Il s'occupe de l'expansion internationale du groupe. Véronique Branquinho est depuis 2 ans et demi la directrice artistique de la maison. Les "petites mains" de delvaux, les ouvriers qui travaillent dans les ateliers sont évidemment indispensables pour pérenniser son savoir-faire. Avec plus de 30 ans d'expérience, l'innovation est encore bien présente. Chaque artisan est responsable du sac qu'il produit du début à la fin, son nom est même apposé sur une carte de visite déposée dans chaque sac.

Quelle est la différence entre Delvaux et des marques comme Longchamp ou Fendi?
Lahousse/Brouns: Delvaux n'est pas une maison de maroquinerie qui essaie de rivaliser avec les it-bags que les autres marques lancent sur le marché saison après saison. Les sacs Delvaux survivent aux tendances et sont portés de génération en génération. Preuve: le sac iconique de Delvaux, le célèbre Brillant datant de 1958, est encore produit par une poignée d'artisans qui possèdent encore le savoir-faire technique pour le réaliser. D'autres marques connues sont dans la course à l'industrialisation de luxe, qui demande chiffres, tendances et it-bags. Delvaux, en comparaison avec ces grands fabricants de sacs, est une société minuscule et serait plus comparable à un petit horloger suisse spécialisé. Mais il a un très grand potentiel avec son histoire de plus vieux maroquinier d'Europe.

Knack.be (trad. Ca.L)

En savoir plus sur:

Nos partenaires