Les chefs d'oeuvres de Louboutin

22/06/11 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Weekend

Christian Louboutin a imaginé son lookbook pour l'automne 2011 en revisitant des chefs d'oeuvres de la peinture classique sous l'objectif de Peter Lippmann.

Que les escarpins Louboutin à semelle rouge emblématique soient élevés au rang d'oeuvres d'art montées sur haut talon, les fans de la marque ne seront pas contre l'idée. Dans cette optique, Christian Louboutin a imaginé son lookbook pour l'automne 2011 en revisitant des chefs d'oeuvres de la peinture classique sous l'objectif de Peter Lippmann.

Le fabricant de chaussures français a glissé dans chaque cliché une de ses créations qui s'intègre comme par magie et presque sans sensation d'anachronie dans le tableau. Ainsi, dans le portrait intitulé 'Grey and Black: The Artist's Mother ' du peintre américain James Whistler, on peut voir à la place du mouchoir immaculé que la mère de l'artiste tient normalement dans sa main, une paire d'escarpins noirs à fourrure. Dans une autre peinture inspirée de l'artiste de la Renaissance Francois Clouet, Elizabeth d'Autriche pose une paire de souliers assortis à sa robe brodée déposée délicatement sur son giron ou encore, un modèle peint par l'artiste baroque Georges de la Tour semble admirer pensivement à la lueur de la bougie des bottillons posés sur une table. Intitulé les Promises d'Hiver, ce lookbook insolite et audacieux mériterait presque sa place au Musée d'Orsay.

V.F/Ca.L

Nos partenaires