Ugg et Crocs en guerre contre la contrefaçon

13/12/12 à 10:04 - Mise à jour à 10:04

Source: Weekend

Après Crocs qui est parvenu à faire condamner un contrefacteur il y a quelques jours, c'est au tour du bottier australien Ugg d'identifier un fournisseur d' "indélicat"...

Ugg et Crocs en guerre contre la contrefaçon

Après Crocs qui est parvenu à faire condamner un contrefacteur il y a quelques jours, c'est au tour du bottier australien Ugg d'identifier un fournisseur d' "indélicat", après que celui-ci eut vendu à la société Verotrade des contrefaçons de plusieurs modèles Ugg, produisant comme gage d'authenticité des factures vierges semblant émaner de Deckers Outdoor Corporation. "Indélicat" donc, voire carrément malhonnête.

En cette période commerciale très dense, le New York Post rapporte que Ugg n'a pas hésité a mené une campagne très "agressive" sur le thème de la contrefaçon, mettant en garde leurs potentiels clients qui pourraient se précipiter sur des produits ne pouvant s'avérer être que des copies.

Crocs vs la contrefaçon chinoise Il y a quelques jours, c'était à la marque américaine de sabots en plastique Crocs de faire condamner un contrefacteur. Dans cette affaire, 18 personnes en tout ont été interpellées et 128.752 paires de fausses Crocs saisies. Chacun devra payer 25.000 dollars à la marque. Mais c'est aussi en tout 46 années de prison qui viennent d'être annoncées.

Une peine exemplaire donc, qui tombe à pic pour la Chine qui mène une campagne de lutte anti-contrefaçon en vue de rassurer ses partenaires internationaux. Suite à l'annonce de cette peine, le directeur juridique de la marque a affirmé la fermeté du label sur cette question : "Si vous tentez de produire ou de vendre des Crocs contrefaits, nous vous trouverons et prendrons des actions définitives pour protéger notre propriété intellectuelle". Un exemple à ne pas suivre donc. Fini de rigoler.

A.W.

(source Fashionmag)

En savoir plus sur:

Nos partenaires