Alexander Wang fait tourner la tête à Adidas

19/01/17 à 11:05 - Mise à jour à 15:03

Source: Weekend

Certains mariages sont plus sexy que d'autres - une question d'ingrédients, d'énergie et de flagrant délit.

Alexander Wang fait tourner la tête à Adidas

© Juergen Teller

Il suffit par exemple de rassembler en une unité de temps et de lieu la blondeur de Rocco Ritchie, fils de Guy et de Madonna, celle de Hanne Gaby Odiele, mannequin belge que le monde nous envie, l'appareil photo de Juergen Teller, et lui derrière, 84 pièces unisexes, survêt et shoes siglés Adidas Originals by Alexander Wang, quelques rues d'un New York même pas fantasmé et une ambiance caillera, voilà le résultat.

On reconnaît en sous-texte le sac poubelle des revendeurs à la sauvette qui traficotent dans les entrailles des mégapoles, les trois bandes blanches à l'origine sportive et le style "subversif" du créateur américain qui s'est fait le chantre de la mixité décomplexée fashion plus streetwear.

Pour le coup, Alexander Wang va même jusqu'à renverser le logo trilobe d'Adidas Originals, vu pour la première fois en 1972, un upside down affiché avec nonchalance par des jeunes gens forcément contemporains qui transgressent les règles, c'est sans danger. Quant au photographe allemand, classé lui aussi provoc', il sait décidément y faire pour saisir ce parfum urbain qui a tout du cri de ralliement et qui traverse avec plus ou moins de bonheur le monde de la mode.

Adidas Originals by Alexander Wang, à découvrir dès ce 18 janvier dans sept concept stores choisis avec minutie, dont Colette, à Paris, Barney's, à New York, et Joyce, à Hong Kong ; puis, dès le 11 février prochain, sur le Net et dans les boutiques Alexander Wang et Adidas Originals.

Nos partenaires